Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Mercredi 1 Juillet 2015

Baromètre 3mundi - DéplacementsPros.com juin 2015 - voyage d’affaires, quelle tendance? (avec infographie)


Dernière édition avant Topt Resa IFTM qui dresse un bilan de l'année écoulée et donne les tendances pour 2015. Juin confirme ce que nous pressentions : le voyage d'affaire progresse légèrement avec des résultats en dents de scies ces trois derniers mois. Une tendance que nous avions déjà observé en janvier dernier et qui semble se confirmer. Bonne nouvelle, la reprise se fait sentir ces deux derniers mois et les prévisions pour le second semestre 2015 semblent bonnes.



1/ De janvier à mai 2015, comparé à la même période en 2014, vous avez :
• Moins voyagé : 16 %
• Autant voyagé : 46 %
• Plus voyagé : 38 %

2/ Combien de déplacements professionnels avez-vous fait depuis le début de l’année 2015 ?
• Moins de 2 : 4 %
• De 3 à 4 : 72 %
• 5 ou plus : 24 %

3/ Quelle est la durée moyenne de vos déplacements depuis le début de l’année 2015 ?
• 1 journée : 41 %
• 2 à 3 jours : 35 %
• Plus de 3 jours : 24 %

Comprendre : Ces 3 premières questions, traditionnelles depuis plus de 5 ans, confirment par leur réponse l’effet « yoyo » des déplacements professionnels en France. La période analysée (janvier – mai 2015) , généralement propice aux voyages d’affaires, confirme une tendance nette de la reprise du voyage d’affaires avec 84% de voyageurs qui ont autant ou plus voyagé qu’à la même période de l’an dernier, et avec des durées de séjour plus longues : 59% de plus de 2 jours contre une majorité de voyages d’un jour en 2014.

Un état des lieux du voyage d’affaires

4/ Dans quelle partie du monde avez-vous le plus voyagé pour affaires depuis le début de l’année 2015 ?
(Résultats calculés en fonction des réponses individuelles non représentatives des déplacements des entreprises)
• France uniquement : 41 %
• Europe : 31 %
• Asie/Moyen Orient : 11 %
• Amériques : 10%
• Afrique : 4 %
• Océanie/Australie : 3 %
 
Comprendre : Si l’on regarde les prévisions livrées par PhocusWright pour 2015, les voyageurs français sont dans les normes européennes. Le marché intérieur reste le premier marché pour les déplacements professionnels. L’Amérique et l’Asie progressent peu alors que l’Europe se tasse. Pas moins de 72% des déplacements professionnels se font donc à la porte des entreprises, dans l’Hexagone ou chez nos voisins européens.
 
5/ Vos déplacements professionnels ont pour but :
• De rencontrer des prospects ou des clients : 49 %
• De rencontrer des partenaires/fournisseurs : 24 %
• De participer à des réunions internes ou visiter des sites de production : 27 %
 
Comprendre : visiblement on assiste, lentement mais sûrement depuis le début de l’année 2015, à une hausse des voyages commerciaux au détriment des réunions internes qui, selon IDG, utilisent de plus en plus fréquemment la vidéo conférence. Notons que les déplacements pour renforcer les liens avec les partenaires ou les fournisseurs restent soutenus.
 
6/ Selon vous, vos déplacements professionnels entre janvier et mai 2015 ont été :
• Peu utiles : une visioconférence/un échange téléphonique suffisait : 25 %
• Surtout nécessaires au développement économique de votre entreprise : 46 %
• Indispensables dans tous les cas : 29 %
 
Comprendre : Voilà qui illustre indirectement la question précédente. 25 % des personnes interrogées auraient pu remplacer leurs voyages par une séance de visioconférence. Difficile de chiffrer les économies qui auraient pu être ainsi réalisées mais on imagine bien l’intérêt de cette alternative voyages, que ce soit sur le plan de la fatigue ou de l’intérêt réel de la rencontre.
Pour autant, le « face to face » reste le premier outil pour convaincre. Rencontrer, c’est pour la majorité des voyageurs un moment essentiel dans la relation commerciale.
 
7/ Vous diriez qu’en 2015, voyager est :
• Une punition : 16 %
• Une activité de plus en plus fatigante : 44 %
• Une activité liée à la fonction : 29 %
• Un plaisir sans cesse renouvelé : 11 %
 
Comprendre :
Faut-il voir dans les contraintes et la sévérité de certaines politiques voyages, une première explication à cette idée que se déplacer et représenter son entreprise, est de plus en plus fatiguant (44%) et peut même devenir une punition (16%). Une chose est sûre, la majorité des voyageurs sondés (60%) ont une opinion plutôt négative du voyage d’affaires.
Notons également que le niveau soutenu des voyages d’une journée contribue très largement à cette idée avec des départs tôt le matin et des retours particulièrement tardifs. Nos voyageurs sont toutefois conscients que se déplacer fait partie de leurs fonctions et près de 30 % l’accepte sans formuler de critiques particulières. Il serait tentant de dire que les 11 % de voyageurs qui se réjouissent de se déplacer régulièrement au sein de leur entreprise sont les jeunes cadres pour qui aller à la découverte d’une structure professionnelle ou d’un pays reste un moment fort.
 
8/ Vous diriez qu’en 2015, vos conditions de voyages :
• Se sont globalement améliorées : 21 %
• Se sont globalement dégradées : 51 %
• N’ont pas changé : 28 %
 
Comprendre : La montée en puissance des compagnies aériennes low cost constatée ces dernières années, accompagnée de la réduction sensible des temps de voyages et les contraintes qui pèsent sur leur organisation expliquent sans doute ce sentiment de conditions «globalement dégradées » pour 51 % des interrogés. Pour autant, près d’un tiers considère que leurs conditions de voyages se sont améliorées et 28 % n’ont pas vu le moindre changement significatif. L’idée classique du verre à moitié vide ou à moitié plein.
 
9/ Quand vous avez le choix pour vos déplacements de proximité (moins de 4 heures)?
• Vous prenez votre voiture personnelle : 46 %
• Vous prenez une voiture de location, en agence : 7 %
• Vous prenez le train : 41 %
• Vous tentez le covoiturage : 4 %
• Vous prenez l’avion si la ligne existe : 2 %
 
Comprendre : La forte concurrence qui existe aujourd’hui entre les moyens de déplacement conduit à se positionner, non plus en fonction du seul coût, mais en fonction du gain de temps et du moyen de locomotion le mieux adapté aux déplacements. Grosse surprise, la location de voitures via des sites d’économie collaborative n’a récolté aucune réponse permettant d’analyser l’éventuel attrait de cette nouvelle solution pour les voyages d’affaires. Idem pour le covoiturage qui reste sensiblement à la traîne et peut-être, à en croire les chiffres délivrés ces dernières semaines par les différents opérateurs, un choix plus urbain. Notons la bonne tenue du train qui confirme ainsi les résultats donnés par SNCF en 2014 pour les liaisons dites de proximité.
 
10/ Entre janvier et mai 2015, sur les longs et très longs courriers (plus de 6 heures de vol), vous avez surtout voyagé en classe :
• Eco : 40 %
• Premium : 17 %
• Business : 43 %
 
Comprendre : Incontestablement, les entreprises essaient d’adoucir les conditions de voyage et il y a un retour vers les classes avant depuis quelques mois. Mais il faut cependant rester prudent et le corroborer avec le niveau des déplacements professionnels engagés ces six derniers mois. La Premium ne connaît plus de hausse aussi sensible que celle rencontrée lors de son lancement. Sans doute, le retour en classe affaires explique-t-il ce désintérêt temporaire pour la classe intermédiaire.
 
11/ Quand utilisez-vous les compagnies aériennes low cost ?
• Dès que possible : 37 %
• Quand mon entreprise m’y oblige : 21 %
• Quand c’est vraiment moins cher : 36 %
• Jamais : 6%
 
Comprendre : Elles grimpent, grimpent, les compagnies aériennes low cost qui captent aujourd’hui, à en croire les chiffres donnés par la DGAC, près de 30 % du marché. Pour autant, et on le voit clairement, l’obligation faite par l’entreprise d’utiliser une compagnie à bas coût représente près d’un quart des réponses. C’est dans l’univers des PME-PMI que l’on retrouve principalement cette notion de prix bas. Un Best Buy permanent qui explique que 36 % d’entre elles choisissent une low cost après avoir comparé les prix.
 
12/ Quels sont les éléments qui vous assurent un confort optimal durant votre voyage?
(2 réponses possibles, réponses classées dans l’ordre des valeurs les plus souvent citées)
• Accès au wi-fi facilement et gratuitement : 91 %
• Ne pas hériter du siège central de la rangée pour votre vol : 90 %
• Qualité de l’hôtellerie : 69 %
• Transferts/taxis/VTC réservés à l’avance : 61 %
• Facilités d’enregistrement à l’aéroport : 60 %
• Accès au lounge de la compagnie aérienne : 37 %
• Documents de voyage dématérialisés : 31 %
• Procédures d’obtention de visa facilitées : 28 %
• Recevoir des alertes en temps réel si votre vol/train subit un retard/changement de porte d’embarquement/etc. : 21 %
• Partir avec vos itinéraires, plans des transports en commun, etc. : 17 %
• Service de conciergerie : 6 %
• Disposer des prévisions météo à destination et emporter les vêtements adéquats : 2%
 
Comprendre : Wifi, place dans l’avion, rapidité d’enregistrement : la simplicité et le confort constituent la clé de voûte du voyageur d’affaires et c’est sans doute pour cette raison qu’il place le wifi (clé de l’accessibilité et de la communication) en tête de ses revendications. Il a besoin de faire simple, rapide et efficace, des notions qui se lisent au travers de son classement.
 
13/ En règle générale, diriez-vous que votre agence de voyage :
Le mixte des deux réponses possibles a été traduit en pourcentage global. Le total des réponses exprimées dépasse les 100 %
• S’intéresse au déroulé de vos voyages et anticipe les problèmes : 28 %
• Se contente de vendre le voyage demandé : 64 %
• Ne s’intéresse absolument pas aux spécificités de vos voyages : 8 %
 
Comprendre : Quand tout va bien, il n’est pas forcément nécessaire d’aller chercher le contact direct avec son agence de voyages. C’est globalement ce que nous disent les voyageurs qui demandent à leurs TMC, ou alors agences de proximité, de leur fournir le service attendu au meilleur prix. Presque un tiers des sondés se sentent cependant bien accompagnés… et 8% totalement délaissés ! Une question de service ou de communication entre voyageur et agence ?
 

Des relations difficiles avec les acheteurs « voyage »

14/ Au sein de votre entreprise, quelle communication avez-vous avec votre travel manager ou acheteur voyage ?
• Je lui téléphone ou je passe le voir avant chaque voyage : 6%
• Je lui téléphone ou je passe le voir si mon voyage est complexe ou présente un problème : 24%
• Je lui téléphone ou je passe le voir si j’ai vécu une expérience inoubliable en tant que voyageur (bonne ou
mauvaise) : 20%
• Je ne vais jamais le voir, je ne lui téléphone pas : 34 %
• Je ne sais pas qui c’est : 16 %

15/ Vous diriez qu’en 2015 vos relations quotidiennes avec votre acheteur voyages ou travel manager :
• Se sont globalement améliorées : 4 %
• Se sont globalement dégradées : 18 %
• N’ont pas changé : 67 %
• Je n’en ai pas : 11 %

16/ En cas de problème avant ou pendant un voyage, avec qui échangez-vous en premier?
• Le travel manager ou acheteur voyages de votre entreprise : 30 %
• L’assistant(e) du service voyages de votre entreprise : 14 %
• Votre assistant(e) : 24 %
• Votre supérieur hiérarchique : 15 %
• Votre agence de voyages : 15 %
• Personne, je ne sais pas vers qui me tourner : 2 %

Comprendre : Il apparaît clairement que certaines difficultés subsistent entre le voyageur et l’acheteur voyages/travel manager. Ils étaient déjà 22% de voyageurs en 2014 à considérer que les relations au quotidien avec leur acheteur voyages/travel manager s’étaient globalement dégradées. Pourtant, si l’agent de voyages et l’assistant(e) restent des contacts pivots pour le voyageur en cas de problème, c’est toujours au plus près de son acheteur voyages/travel manager que le voyageur ira chercher en premier la solution à un problème. De fait, lorsqu’il n’y a pas de difficultés, il n’y a pas de dialogue.

 

Une mutation technologique

17/ Depuis le début de l’année 2015, votre utilisation des nouvelles technologies dans la gestion globale de vos voyages (avant, pendant, après) :
• A totalement évolué, de nouveaux outils ont été mis à disposition par votre entreprise : 4 %
• A totalement évolué, vous avez téléchargé personnellement de nouvelles applications (hors mises à jour) que vous avez conservé depuis : 6 %
• A peu évolué : 52 %
• N’a pas du tout évolué : 38 %

Comprendre : La France est-elle en retard en matière de mutation technologique dans les entreprises ? A la lecture des résultats on pourrait croire que le voyageur, comme l’acheteur, refuse l’utilisation de technologies qu’il pourrait juger pénalisante ou complexe à utiliser pendant un voyage. Des chiffres que confortent les deux études publiées simultanément par Apple et Google, et qui démontrent que très peu (moins de 4%) d’applications restent installées sur un Smartphone au-delà d’une année. Passé la curiosité ou l’envie de découvrir un nouveau gadget… les applications du voyage d’affaires sont encore limitées ou ne répondent pas aux vrais besoins des voyageurs.

18/ Quel serait, selon vous, le principal bénéfice d’une solution d’open booking mise en place par votre entreprise pour la réservation de vos voyages d’affaires?
• Mieux respecter la politique voyages de mon entreprise tout en réservant où vous voulez : 4 %
• Bénéficier de meilleurs tarifs que ceux négociés par mon entreprise : 11 %
• La réservation en direct auprès de mes fournisseurs préférés/et ou connus (compagnies aériennes, hôtels, etc.) : 6 %
• L’équilibre entre la conformité et le choix de mon voyage : 2%
• Aucun, je ne veux pas utiliser une telle solution : 14%
• Aucun, je ne comprends pas l’utilité de l’open booking/je ne sais pas ce qu’est l’open booking : 63%

Comprendre : L’open booking, voilà donc un sujet qui semble animer principalement les journalistes et les fournisseurs! En effet, 63 % de voyageurs ne comprennent pas ou ne savent pas à quoi sert cette nouvelle solution et approche de maîtrise des dépenses voyages. Rien d’étonnant à cela, lorsque l’on sait que le « leakeage » (pourcentage de réservations effectuées hors agence ou hors outil de réservation voyages) peut atteindre jusqu’à 70% des réservations hôtelières dans certaines entreprises. On a donc le sentiment qu’il y a encore un énorme travail pédagogique à faire sur le sujet. C’est en premier lieu un travail d’information et d’éducation qui devra être menée auprès des voyageurs pour les amener à mieux comprendre l’open booking, et ainsi les inciter naturellement à s’intéresser à ce type de solution qui leur permettra de réaliser des économies…

Si l’entreprise leur permet de l’utiliser. C’est un travail à effectuer par tous : les acheteurs, les fournisseurs, les associations professionnelles et les journalistes.

 

Méthodologie

L’étude 3mundi - DeplacementsPros.com a été réalisée en juin 2015 auprès de 641 voyageurs.

Taille des entreprises interrogées (selon classement INSEE 2012)
1 à 9 salariés : 124
10 à 49 salariés : 296
50 à 199 salariés : 111
200 à 499 salariés : 44 500 à 1999 salariés : 66
2000 et plus : 44

Les qualifications professionnelles étant trop variées, seuls les titulaires d’une activité « voyage » ont été questionnés. Le Baromètre 3mundi/Déplacements Pros des voyageurs d’affaires n’a pas pour ambition de restituer une mesure exacte et précise de ce qui fait quotidiennement le voyage d’affaires, mais d’évaluer les attentes de celles et ceux qui se déplacement pour leurs entreprises. Si quelques questions «repères» sont identiques d’un mois à l’autre, de nouvelles apparaissent à chaque parution pour nous permettre une meilleure mesure du marché français du voyage d’affaires. Cette «photographie» permet d’analyser les évolutions professionnelles et les attentes des voyageurs d’affaires.
 

Notez




Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.