fdc080474b4521c1a47328b67a8c23be.txt
Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 30 Septembre 2013

Baromètre Anaé : le secteur événementiel est optimiste



L’ANAé (Association des agences de communication événementielle) a publié le 30 septembre 2013 son 9ème Baromètre semestriel. L’enquête, réalisée entre le 11 et le 20 septembre 2013, montre que l’événementiel conserve un bon niveau d’activité et se veut optimiste pour le secteur.



Baromètre Anaé : le secteur événementiel est optimiste
En cette rentrée 2013, les agences restent lucides quant à l’environnement économique global qui impacte le business de manière significative même si elles prévoient une certaine stabilité dans l’évolution de leurs affaires à l’avenir. Elles sont tout de même 39 % à tabler une évolution positive. 42 % des entreprises sondées ont répondu à un nombre d’appels d’offres en augmentation par rapport au dernier baromètre (mars 2013), «ce qui tend à confirmer l’optimisme de certaines agences sur l’avenir», explique l’ANAé. «Dans le même temps, la recherche de réduction de coûts dans les sociétés continue de se traduire par une mise en compétition intensifiée qui, parfois, n’aboutit pas à la concrétisation du projet. Les négociations sur les prix restent, quant à elles, toujours très tendues», ajoute l’association.
L’étude montre également que le raccourcissement du délai moyen de réponse (souligné par 55% des répondants) se confirme. «Ce constat marque un fort impact sur la nécessité renforcée de réactivité dans les agences et, par ricochet, chez leurs prestataires».
En termes d’emplois, 37 % des agences ont procédé à des recrutements depuis le mois de mars. Parallèlement, 45 % des répondants envisagent de recruter prochainement. Ces recrutements s’expliquent pour partie par le nécessaire renforcement des équipes face à l’augmentation des appels d’offres et au raccourcissement des délais laissés aux agences pour répondre.
Selon le baromètre, les opérations de communication événementielle destinées à des publics internes tendent à se renforcer. La communication par le voyage, qui était en perte de vitesse depuis quelques mois déjà, semble se stabiliser. La part d'opérations de communication événementielle externe reste au même niveau qu’au printemps dernier. Enfin, les opérations événementielle "grand public" sont celles qui opèrent la plus belle part de progression. Cette dernière s'explique notamment par l'attrait accru des collectivités pour le média "événement" qui leur permet de générer l'attractivité et du trafic sur leur territoire.