Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 12 Décembre 2011

Bataille de gros sous entre Virgin et British pour la reprise de BMI



C'est la Lufthansa qui se frotte les mains. La reprise annoncée de BMI (aujourd'hui encore dans le giron de la compagnie allemande) sert de terrain de combat commercial entre Virgin et British Airways. La rivalité entre les deux compagnies n'est pas nouvelle et BMI pourrait permettre à Branson, le patron de Virgin, de damner le pion à BA. Pour la compagnie allemande qui n'en demandait pas tant, le prix espéré pourrait fortement grimper ces prochaines semaines.



Bataille de gros sous entre Virgin et British pour la reprise de BMI
L'accord de principe évoqué en novembre dernier par BA, qui se félicitait d'avoir conclu avec la Lufthansa, semble remis en cause. Il est vrai que si BA tient la corde, les récentes déclarations de Branson sur la fin de la concurrence qu'engendrerait cet accord pèse beaucoup dans la réflexion mené outre-Rhin et en Grande-Bretagne. "Donner à BA près de 50% des créneaux horaires à Heathrow aurait de conséquences tarifaires graves pour les consommateurs" a souligné Branson qui aurait fait une offre de 50 millions de livres pour BMI (qui en a perdu 131 ces 9 derniers mois). La bataille est engagée sur fond de gros sous. BA est loin d'avoir jeté l'éponge, mais silence radio sur les nouvelles offres financières. Réponse d'ici à la fin mars. Du moins, c'est ce que souhaite le vendeur.