Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Bataille en vue dans le ciel cubain pour les compagnies américaines


Les USA et Cuba ont signé un accord bilatéral pour reprendre des liaisons aériennes entre leurs pays. Les compagnies aériennes américaines sont nombreuses à vouloir profiter de cette opportunité. Au moins 8 transporteurs ont déjà déposé un dossier pour obtenir des lignes !



Dès les premiers signes d'un réchauffement des relations entre les États-Unis et Cuba, American Airlines a fait connaître ses projets de desservir l'île. Le dossier déposé auprès des autorités ne cache pas ses ambitions : elle a demandé 12 vols quotidiens sur la Havane et deux fréquences additionnelles les week-end. Les low-cost JetBlue et Southwest en réclament respectivement 12 et 9.
United voudrait assurer 8 liaisons par semaine entre Newark et La Havane ainsi que des fréquences hebdomadaires le samedi depuis Houston, Washington Dulles et Chicago.

Delta Airlines et la compagnie régionale Silver Airways misent sur un développement plus prudent demandant 5 fréquences quotidiennes vers la Havane. Alaska Airlines voudrait assurer deux vols par jour entre Los Angeles et la capitale cubaine tandis que Fontier cherche à obtenir les droits pour 3 liaisons La Havane – Miami par jour et une depuis Denver.

Les autorités ont ainsi reçu des demandes pour au moins 51 vols quotidiens vers La Havane, or les accords signés ne leur permettent d'en attribuer que 20. Toutefois, les compagnies pourraient aussi se développer sur d'autres destinations cubaines. 10 fréquences par jour sur chacun des 9 autres aéroports internationaux de l'île sont également à distribuer. Un véritable pont aérien !