Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Beijing veut faire connaître son dispositif de séjour sans visa


Beijing veut attirer les passagers en transit. La ville a donc prévu de promouvoir son système d’exemption de visa de 72 heures mis en place le 1er janvier 2013. Des offres et des promotions vont être lancées pour séduire les voyageurs d’affaires en correspondance sur l’aéroport.



Depuis le 1er janvier 2013, les ressortissants de 45 pays, dont la France, peuvent bénéficier d’un transit de 72h sans visa à Beijing. Au 19 octobre, 10191 passagers en correspondance en ont profité. Les autorités de la ville ont décidé de faire connaître plus encore ce dispositif auprès des voyageurs, mais également des compagnies aériennes. Elles envisagent entre autres de proposer des promotions sur les hôtels et les centres commerciaux. L'aéroport ira dans le même sens en offrant des promos sur les repas et un hébergement gratuit aux voyageurs ayant dépensé une certaine somme dans ses installations. De son côté, la Station générale de l'inspection des entrées et sorties aux frontières compte communiquer sur le visa de 72h avec les transporteurs ou encore les offices de tourisme. Elle a également assuré qu’elle simplifierait le processus d’obtention de ce sésame temporaire. Pour en bénéficier, les passagers en transit doivent être en possession d’un billet confirmé pour un pays tiers et, s’il y a lieu, d’un visa pour ce pays. Cette entrée temporaire ne leur permet pas de quitter la municipalité de Pékin. Ils doivent repartir dans les 72h à destination du pays tiers pour lequel ils possèdent une réservation. Le même dispositif a été mis en place sur Shanghai.