Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 7 Juin 2012

Belgique : Albert II s'offre un diabolo ferrioviaire



Décidément, les reines et rois sont très tendances cette semaine. En Belgique, Albert II a officiellement inauguré le nouveau complexe ferroviaire Diabolo. Le désenclavement nord de Brussels Airport assurera, dès le 10 juin, une meilleure accessibilité de l'aéroport par rail. Le Diabolo est la toute nouvelle liaison ferroviaire entre la gare de Bruxelles-National-Aéroport et la nouvelle ligne Schaerbeek-Malines (L.25N) sur l’E19.



Belgique : Albert II s'offre un diabolo ferrioviaire
Grâce à ce désenclavement ferroviaire nord, Brussels Airport est desservi directement et plus rapidement par les grands axes du réseau ferroviaire belge et diverses villes européennes. À l'heure actuelle - en semaine - l'aéroport est desservi directement par quatre connexions par heure depuis Bruxelles et deux à partir de Louvain. A partir de décembre, 8 trains par heure desserviront l’aéroport. Cette augmentation élargit les possibilités pour les voyageurs se rendant à Bruxelles-Zaventem. A partir de juin 2012, pendant la semaine, elles seront renforcées par un train InterCity direct depuis Anvers (qui fait également arrêt à Malines) et un train IR qui relie l'aéroport à Malines.
A partir de décembre 2012, une seconde connexion directe reliera Anvers à l'aéroport, grâce à une extension de la ligne IR susmentionnée à la ville portuaire. Les passagers voyageant à partir d'Anvers rejoindront l'aéroport en un peu plus de 30 minutes (diminuant effectivement de moitié la durée du voyage). Concrètement, Diabolo offrira à Thalys et aux voyageurs un accès direct et rapide depuis l’aéroport de Brussels Airport à Bruxelles-Midi, Paris, Liège, Cologne, Amsterdam... Le Diabolo est le premier partenariat public-privé pour les chemins de fer belges et représente un investissement total de +/- 678 millions d'euros (en valeur 2012),