Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Mardi 5 Février 2013

Best Western France table sur la stabilité des marchés pour 2013


Best Western a maintenu le cap en 2012 malgré un contexte économique difficile. Au niveau mondial, le réseau hôtelier a enregistré un chiffre d’affaires de 1 379 millions de dollars US (+8,8 %). Le nombre de nuitées s’élève à près de 13 millions, soit une croissance de 8,9 %, tandis que le prix moyen montre un léger fléchissement avec 0,1 % et s’établit à 106,11 dollars.



Best Western France table sur la stabilité des marchés pour 2013
Best Western compte aujourd'hui 4 075 hôtels et 314 331 chambres dans le monde. «Cette année, nous nous sommes développés sur de nouveaux marchés comme l’Amérique du Sud et le Brésil où nous sommes particulièrement attentifs», souligne Olivier Cohn, Directeur Général de Best Western France, à l'occasion d'une conférence de presse de blian. La marque dispose maintenant de 16 établissements au Brésil, le pays qui accueillera la coupe du monde de Football en 2014 et les jeux Olympiques en 2016. Best Western s’est également étendu dans d’autres pays émergents, atteignant ainsi une croissance de 6,3% en 2012. Elle dispose de 4 établissements en Russie (1 nouvelle adhésion en 2012), 25 en Inde, 38 adresses chinoises (5 nouvelles) ainsi qu’un établissement en Afrique du Sud. 2012 a également vu le renforcement de la gamme Best Western Plus, lancée en 2011, qui se veut le juste milieu entre les deux marques historiques : Best Werstern et Best Western Premier. Cette enseigne a progressé de 5 % au cours des 12 derniers mois. «Nous disposons maintenant de 994 Best Werstern Plus, environ un tiers de notre parc. C’est une belle réussite», se félicite le DG Best Western France.

France : une année stable
Best Western France a enregistré via sa centrale de réservation un chiffre d’affaires de 48,9 millions, ce qui représente une augmentation de 1,57 % par rapport à 2011. Néanmoins le réseau remarque des activités à deux vitesses. «Le premier semestre a été assez dynamique, mais il y a eu un retournement après le mois de juillet : tout d’abord avec une saison estivale touchée par la météo, puis un marché corporate beaucoup plus frileux et impacté à partir de septembre», explique Olivier Cohn. De plus, le réseau qui comptait 18 hôtels parisiens en moins en 2012 a également observé «une vraie dichotomie sur notre marché français. La province a été particulièrement dynamique tandis que la situation a été plus difficile sur Paris». La perte d’environ 1000 chambres au catalogue a en effet joué sur les résultats de la capitale. Pour combler ce départ, Best Western a ouvert 400 chambres sur la capitale en 2012 et vise le même objectif pour 2013. Néanmoins, bien que la croissance se fasse principalement en province, Paris a toujours le RevPar le plus important (+5 € en 2012). «Paris manque de chambres d’hôtel. La capitale perd des chambres : de nombreux hôtels toutes chaînes confondues sont en travaux actuellement, mais surtout beaucoup d’hôtels ont fait le choix de monter en gamme. Pour y parvenir, les chambres doivent être un peu plus grandes ce qui entraîne une perte d’environ 2 chambres par rénovation», confie t-il.
Malgré les difficultés sur la ville lumière, 18 établissements ont intégré le réseau ce qui a permis à l’enseigne de s’implanter dans 6 nouvelles destinations : Orly, Rennes, Metz, Evreux, Mâcon et Neuilly-sur-Seine. Best Western France a également à sa charge l’hôtel d’Oran, première adresse algérienne de l’enseigne. Ce développement sur cette destination Business a été opportuniste «C’est une destination surtout corporate. On a fait appel à nous car il y a un vrai besoin d’hôtellerie de qualité et structuré sur ce marché». D’ailleurs la marque compte poursuivre son implantation sur ce pays et travaille actuellement sur plusieurs projets.

Perspective 2013
«Nous n’avons pas de boule de cristal et il est toujours difficile de se prêter au jeu des prédictions. Certains cabinets avancent que le RevPar va progresser de 2 % en 2013. Nous serions très contents, si nous y parvenons. Mais nous, nous tablons plutôt sur la stabilité des marché avec un RevPar en +1 % et 1,5 %». Best Western s’attend aussi que l’année 2013 soit l’inverse de l’année passée, c'est-à-dire une croissance faible au 1er et 2eme trimestres mais plus vigoureuse au 3e et 4e trimestres. «On sent un frémissement. Les entreprises vont se remettre sur les routes pour trouver de nouveaux points de croissance», prévient Olivier Cohn. De plus, l'entreprise qui souhaite grâce à ses nouvelles adresses attirer une clientèle nouvelle en 2013 dont les séminaires, groupe loisirs et corporate, se donne pour objectif un chiffre d’affaires en augmentation de 3 %. Pour toucher un peu plus cette cible business, elle prévoit de développer deux nouvelles offres pour les sociétés prochainement.

Projets 2013 : Internet, décorations et environnement
Le canal de réservation «Internet direct» a généré 55,93 % du chiffre d’affaires en France, soit 15,1 millions d’euros. De plus le réseau qui avait pour objectif 2012 un million d’euros en vente Mobile, a enregistré 1,27 million d’euros grâce aux applications et sites mobiles. En 2013, Best Western France va donc privilégier ses propres canaux de distribution et prévoit la refonte de son site pour le rendre plus simple et ergonomique.
La marque souhaite également valoriser la singularité et la personnalité de ses établissements, tout en veillant à la cohérence de la décoration. Elle a donc entamé un travail d’audit avec les gérants afin d’évaluer leurs besoins sur cette question pour présenter un univers harmonieux à ces clients. A l’horizon 2015, l’ensemble des hôtels du réseau aura été audité. Best Western travaille depuis de nombreuses années sur l’environnement. Ainsi, 42 hôtels français disposent actuellement de l’Ecolabel et 10 dossiers sont finalisés. La marque a maintenant entamé une nouvelle démarche verte. Elle travaille actuellement à l’élaboration d’une étiquette environnementale. Elle informe le client de l’impact sur l’environnement que génère une nuit passée à l’hôtel avec petit déjeuner, pour une personne. L’analyse prend en considération l’ensemble des dépenses énergétiques générées : chauffage de la chambre et des parties communes, eau chaude utilisée pour se laver, pour nettoyer draps et serviettes et préparer le café, l’électricité que consomme le four pour réchauffer les croissants du matin… L’établissement test de cette méthode dont l’algorithme est en cours de définition, le Best Western Hôtel de la Régate Nantes, affiche par exemple une note de 3,4 sur 5.
Notez




Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.