Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Deplacements Pr


Le premier quotidien du voyage d'affaires et des déplacements professionnels






Blackberry joue son va-tout !


En présentant la nouvelle version de son Blackberry Entreprise Server, son concepteur RIM joue sans doute son va-tout dans le monde de la téléphonie mobile. En perte de vitesse depuis des années, Blackberry souhaite reprendre la main avec ce nouveau terminal, le BB10, qui devrait sortir à la fin du mois de janvier. Mais le constat est dur pour la firme canadienne : Android et iOs sont désormais bien implantés dans les entreprises.



Blackberry joue son va-tout !
On le disait particulièrement sécurisé, spécifiquement destiné aux entreprises et parfaitement adapté aux attentes des voyageurs soucieux de rester connectés au service informatique de leur entreprise, voilà que le Blackberry apparait aujourd'hui comme "vieux" et dépassé ! Un peu dur. Mes ses qualités premières n'ont pas échappé à la concurrence qui s'est empressée de les récupérer pour proposer aujourd'hui des Smartphones plus puissants et souvent plus intuitifs que le BlackBerry. La marque canadienne, avec ce nouveau BES, propose aujourd'hui un ensemble de services attendus, tels que la gestion d'une flotte de terminaux qui prend en compte iOs et Android. On retrouve également la célèbre fonction permettant de séparer les contenus personnels et pros au sein du même appareil. Enfin, RIM confirme avoir développé la gestion de la sécurité globale avec une batterie de d'outils permettant de protéger les données que ce soit à la connexion avec les serveurs d'entreprise, ou à la réception et l'envoi de documents.
Mais BlackBerry doit faire face à une nouvelle réalité : le BYOD (bring your own device) qui permet désormais à chaque salarié d'utiliser son propre Smartphone pour se connecter de façon sécurisée à l'entreprise. Avec les nouveaux outils développés par Apple et ses concurrents, il est clair que le constructeur canadien aura du souci à se faire en 2013. Les parts de marché de Blackberry se réduisent comme peau de chagrin et ses atouts ne pèsent pas lourd auprès des nouvelles générations qui veulent des téléphones professionnels plus ludiques et au look plus moderne. O tempora o mores.