Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Boeing détaille les améliorations des batteries du 787


La semaine dernière, la FAA a donné a validé le plan de certifications pour le B787. Le constructeur américain peut ainsi tester les solutions trouvées pour résoudre le dysfonctionnement des batteries de l’appareil. Dans un communiqué, il a présenté le 15 mars 2013 son programme dans le détail.



Boeing
Boeing
«Dès que les essais seront terminés et que nous aurons obtenu les accords réglementaires, nous pourrons aider nos clients à procéder à la mise en œuvre de ces modifications et à entamer le processus de remise en service de leurs 787», a assuré Ray Conner, président et CEO de Boeing Aviation Commerciale après le feu vert de la FAA concernant le plan de certification présenté par le constructeur pour le Dreamliner. «Les passagers peuvent avoir la certitude que nous avons procédé à un examen approfondi du système de batterie et apporté de nombreuses améliorations qui, nous en sommes convaincus, rendront le système de batterie plus sûr et plus fiable».

Les améliorations testées actuellement
Les batteries sont désormais soumises à un plus grand nombre de tests lors de leur fabrication. Elles font maintenant l’objet de10 essais distincts. Chaque cellule sera testée dans le mois qui suit sa fabrication, avec notamment un essai de 14 jours au cours duquel le taux de décharge sera relevé toutes les heures. Cette nouvelle procédure a commencé début février et un premier lot de cellules a déjà été soumis à ce processus.
De plus, le niveau acceptable de charge de la batterie a été limité, en réduisant le niveau de charge le plus élevé autorisé et en élevant le plus bas autorisé. Le chargeur de batterie sera également adapté pour «adoucir» le cycle de charge et ainsi moins solliciter la batterie en cours de charge.
Comme cela avait déjà été évoqué, Boeing a travaillé sur l’isolation de la batterie. Les cellules des batteries seront isolées entre elles mais aussi du carter de la batterie. Deux types d'isolation seront ajoutés. «Grâce aux isolations électrique et thermique au-dessus, en dessous et entre les cellules, la chaleur dégagée par chaque cellule n’aura aucun impact sur les cellules voisines», explique Boeing. Le carter de la batterie sera également logé dans une nouvelle enceinte en acier inoxydable. Elle permettra d'isoler la batterie du reste des éléments situés dans la soute des équipements électriques.
«Nous respectons tous les protocoles nécessaires pour que la nouvelle conception soit entièrement approuvée et correctement installée, et que nous puissions aider nos clients à reprendre les vols le plus tôt possible. Nous travaillons simultanément à la reprise des livraisons, mais notre première priorité concerne la certification de nos travaux et la remise en service opérationnelle des premiers avions livrés», a précisé Ray Conner. «Nos clients et leurs passagers ont fait preuve d’une exceptionnelle patience tout au long de ce processus, et nous les remercions très sincèrement de leur soutien constant et de la confiance qu’ils accordent au 787». Le patron de Boeing a ensuite défendu son système. «L'architecture «plus électrique» du 787 apporte une réelle valeur ajoutée, non seulement aux compagnies aériennes, mais également à notre industrie. En réduisant la consommation de carburant, nous réduisons notre empreinte environnementale. Cette technologie de batterie est un élément important de l'architecture plus électrique, car elle nous permettra de réduire la consommation de carburant de plus de 10 milliards de gallons (plus de 300 millions de tonnes) tout au long de la durée de vie de ce programme».