Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Boeing et Airbus revoient à la hausse leurs prévisions de marché à 20 ans


Alors que le match des commandes Boeing et Airbus a débuté au salon aéronautique de Farnborough le 11 juillet 2016, les concurrents ont revu à la hausse leurs prévisions de marché à 20 ans. Ils comptent tous les deux, particulièrement, sur les pays émergents comme l'Inde et la Chine.



Pour Airbus, les compagnies aériennes auront besoin de 33 070 nouveaux avions d'ici 2035. Cela représente un montant global de 5.200 milliards de dollars. L'avionneur européen table sur une progression de trafic de 4,5% par an sur les 20 prochaines années. Pour lui, cette croissance sera principalement portée par la Chine et l'Inde. «Les classes moyennes des marchés émergents vont doubler à 3,5 milliards de personnes d'ici 2035», explique Airbus dans un communiqué.
L'année dernière, le constructeur estimait que les besoins en nouveaux appareils seraient de 32 600 avions pour une valeur de 4900 milliards de dollars.

De son côté, Boeing a revu ses prévisions en hausse de 4,1%. Il estime ainsi que les transporteurs auront besoin de 39 600 nouveaux avions. Cela représente une facture de 5.900 milliards de dollars. Pour l'Américain, la croissance est surtout portée par les appareils moyen-courriers plébiscités par les low-cost et les marchés émergents.