Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Boeing : l'aérien aura besoin de 533 000 pilotes en 20 ans


Boeing avait revu à la hausse les besoins d'avions des compagnies aériennes pour les 20 prochaines années, le 10 juillet dernier. Pour le constructeur américain, cette augmentation de la flotte mondiale va s'accompagner d'une hausse de la demande en pilotes de ligne.



Boeing estime que les compagnies aériennes auront besoin de 533.000 pilotes entre 2014 et 2033. Lors des prévisions présentées l'année dernière, le constructeur américain tablait sur 498.000 navigants pour la période 2013-2032 (+7 %). Le secteur devrait également engager 584.000 nouveaux techniciens de maintenance contre 556.000 lors de la dernière estimation. C'est en Asie-Pacifique - en plein boom aéronautique - que les embauches seront les plus nombreuses. La région aura besoin de 216.000 pilotes et 224.000 techniciens.

Entre 2014 et 2033, l'Europe recrutera 94.000 navigants et 102.000 techniciens, l'Amérique du Nord 88.000 pilotes et 109.000 techniciens, l'Amérique Latine 45.000 pilotes et 44.000 techniciens, le Moyen-Orient 55.000 pilotes et 62.000 techniciens, l'Afrique 17.000 pilotes et 19.000 techniciens, la Russie et la communauté des États indépendants 18.000 pilotes et 24.000 techniciens.

Sherry Carbary, vice-présidente de Boeing Flight services, assure que les transporteurs ne pourront pas trouver une solution à cette demande importante en pilotes seuls. Le recrutement des navigants «est un problème mondial qui ne peut être solutionné que par l'ensemble des acteurs concernés: compagnies aériennes, fabricants d'équipements de formation, organismes de formation, autorités internationales et écoles à travers le monde», explique la cadre de Boeing.