Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Boeing revoit à la hausse les besoins de l'aérien


Boeing est très optimiste sur l'avenir de l'aérien. Le constructeur estime que les compagnies aériennes auront besoin de 36 770 appareils au cours des 20 prochaines années, augmentant ainsi ses prévisions de juin dernier de 4,2 %.



Pour le constructeur américain, la progression de la demande la plus importante sera observée sur les appareils moyen-courriers monocouloirs comme les B737 et A320. Ce marché sera porté par l'émergence permanente de compagnies à bas prix. «Une flotte de 25.680 nouveaux avions sera nécessaire sur ce segment, ce qui représente 70 % du total des prévisions» de livraisons entre 2014 et 2033 assure Boeing.

Le segment long-courriers devrait avoir besoin de 8.600 nouveaux appareils. 4.520 seront des avions de moyenne capacité (200 à 300 sièges) et 3.460 auront une capacité de 300 à 400 places. Boeing compte d'ailleurs gagner la bataille des super jumbos. Randy Tinseth, vice-président du marketing de Boeing a confié «Si Airbus ne change pas sa stratégie en matière de produits, il s'oriente vers une part de marché de 30-35%» sur les long-courriers de prochaine génération. L'avionneur américain détient déjà 65 % des commandes du marché grâce à son Dreamliner et le 777X. Il assure qu'Airbus ne pourra pas combler son retard s'il ne propose pas un autre appareil en plus du A350. En outre, les commandes de très gros porteurs comme le 747-8 et A380 représenteront 620 appareils.

L'Asie-Pacifique région la plus gourmande en avions
«La région Asie-Pacifique, Chine comprise, continuera à se tailler la part du lion par le nombre total d'avions livrés au cours des deux prochaines décennies», ajoute l'avionneur américain. Cette région devrait ainsi recevoir 13 460 appareils. Les estimations tablent sur 7.550 avions livrés en Amérique du Nord, 7.450 en Europe, 2.950 au Moyen-Orient, autant en Amérique Latine, 1.330 en Russie/CEI et 1.080 en Afrique.
Lors de ses précédentes prévisions publiées en septembre 2013, Airbus annonçait un marché de 29 220 nouvelles avions entre 2013 et 2032, soit une enveloppe de près de 4.400 milliards de dollars.