Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Boeing va supprimer 4 500 postes cette année


Boeing va supprimer 4.000 emplois dans sa branche aviation civile et 550 autres au sein de sa division d'essais et de tests en laboratoire. Cette réduction d'effectif ne devrait pas passer par des départs forcés. L'objectif: réduire les coûts pour maintenir des prix serrés.



Boeing compte supprimer 4000 emplois dans son secteur avion de ligne et 550 dans sa division d'essais et de tests en laboratoire d'ici mi 2016. Selon le porte-parole de l'avionneur américain, l'entreprise prévoit 1 600 suppressions de poste au sein de son activité aviation commerciale par le biais des départs volontaires. En outre, les postes vacants ne seront pas pourvus. Il souligne: "Même s'il n'y a aucun objectif de réduction des effectifs, plus nous pouvons contrôler les coûts dans leur ensemble, moins il y aura d'impact sur l'emploi".

Ce projet table également sur une réduction des postes de direction et d'encadrement. Fin 2015, le constructeur disposait de 161 400 employés. Ainsi les 4 500 suppressions d'emplois représentent 2,8% des effectifs. Mais des sources ont déclaré mercredi à Reuters que l'objectif de la société était de réduire de 10% ses effectifs au sein de la division d'avions de ligne sur les quelque 80.000 qu'elle compte aujourd'hui ce qui, mécaniquement, conduirait à 8 000 suppressions de postes.

Ray Conner, directeur des activités de construction aéronautique de Boeing, avait évoqué la possibilité d'une réduction de postes en février dernier. Il avait alors indiqué qu'elle était nécessaire pour "gagner sur le marché, financer notre croissance et gérer des affaires saines". Le constructeur devrait fabriquer en 2016 environ 20 avions de moins qu'en 2015.