Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 16 Mars 2017

Bon début d’année pour Eurostar



Après une année 2016 en demi-teinte, Eurostar affirme aujourd’hui que "Les signes de reprise commerciale constatés à la fin 2016 se poursuivent en 2017". Les ventes pour les 10 premières semaines de 2017 sont en hausse de 12% et les marchés hors Europe affichent de bons résultats.



Eurostar est jugé "comme cher" par les PME/PMI
Eurostar est jugé "comme cher" par les PME/PMI
2016 ne restera pas dans les annales du transporteur ferroviaire. Le nombre de passagers a diminué de 4% (10,0 millions en 2016 contre 10,4 millions en 2015) aux lendemains des attaques terroristes en Europe. Les ventes ont diminué de 3% (794 millions de livres sterlings en 2016 contre 821 millions de livres sterlings en 2015), un déclin de 8% à taux de change constants. La combinaison de conditions commerciales difficiles et d’une baisse de la demande a entraîné une perte d'exploitation de 25 millions de livres sterling en 2016.

En 2017, premier constat: le marché d’affaires connaît une croissance positivee, particulièrement au départ du Royaume-Uni où le nombre de passagers est en augmentation de 4% sur les 10 premières semaines de 2017 par rapport à 2016. Pour satisfaire cette clientèle, Eurostar a engagé un important programme d'investissement dans sa flotte, ses gares et ses services. L’ouverture du salon d'affaires à Paris Gare du Nord marque la première étape d’une série de développements visant à transformer l'expérience Eurostar, qui sera progressivement introduite au cours des prochains mois.

Autre observation, depuis le début de cette année, le nombre de passagers en provenance des États-Unis a augmenté de 17% par rapport à la même période l'an dernier. Cette tendance se reflète dans toutes les réservations d’origine hors Europe où le trafic passager pour les dix premières semaines de 2017 est en augmentation de 18% par rapport à l'année précédente.

Il reste que malgré les promotions commerciales engagées en 2016, beaucoup de PME/PMI estiment que le train vers Londres est aussi cher que les lignes low cost, d’où un retour à l’avion pour beaucoup d’entre elles.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Bonjour

Merci de nous donner votre avis. Il sera très utile pour améliorer les contenus de DéplacementsPros.com.

Les messages sont modérés

Le courage des opinions exprimées est une vertu que nous cultivons.
Les messages postés avec des adresses mails erronées ne seront pas publiés.

Les messages agressifs ou injurieux sont systématiquement éliminés.
Autant le savoir pour ne pas perdre votre temps.

Les commentaires ne sont pas faits pour assurer la publicité commerciale d'un annonceur ou d'un opérateur. Merci d'en tenir compte car tous les messages contraires à cette règle seront systématiquement effacés.

La rédaction