Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 3 Mai 2017

Boost : Air France soumet un projet d'accord aux syndicats des pilotes


Au terme de plus de quatre mois de négociations avec les syndicats des pilotes, les négociations se sont terminées dans la nuit de jeudi à vendredi dernier sans conclusion ferme. Sans attendre davantage et bien que le SNPL se déclare "prêt à reprendre les négociations", Air France soumet un projet d'accord global à l'ensemble des représentants syndicaux. Ce projet, qui porterait la future compagnie Boost sur les fonds baptismaux, est ouvert à la signature jusqu'au 31 mai prochain.



Les pilotes vont-ils accepter l'accord d'Air France
Les pilotes vont-ils accepter l'accord d'Air France
Alors qu'Air France planche sur le lancement de sa nouvelle compagnie, la direction n'attend plus de validation officielle des points qui restent en discussions avec le bureau du SNPL, principal syndicat des pilotes, et présente son propre projet d'accord à l'ensemble des syndicats concernés. Elle les met ainsi quelque peu au pied du mur et rappelle que "Le 20 février dernier, une large majorité de pilotes se sont prononcés en faveur de la création de cette nouvelle compagnie, lors d'une consultation organisée par le principal syndicat (SNPL)".

Elle considère qu'après 4 mois de discussions avec les syndicats représentatifs "qui ont permis des avancées importantes", elle est arrivée à "un compromis équilibré", si bien que son projet "est désormais ouvert à la signature jusqu'au 31 mai prochain".
 
Air France met en avant les principaux éléments du projet d'accord, soulignant ainsi que :  
- La nouvelle compagnie sera une filiale à 100% d'Air France, 
- Les vols seront opérés par des pilotes d'Air France, 
- La contribution économique des pilotes liées à la création de la nouvelle compagnie est mutualisée sur l'ensemble des pilotes,
- La flotte de la nouvelle compagnie sera limitée à 18 avions moyen-courrier et 10 avions long-courrier.


La compagnie considère dans son communiqué que "la création de la nouvelle compagnie permet de donner des garanties d'activité sur le moyen-courrier et le long-courrier (croissance de l'offre permettant de respecter la production balance)". Elle souligne enfin que "Différentes mesures à fort impact économique sont proposées dont la suppression d'un jour de repos en moyen-courrier et l'optimisation des cabines des Airbus A330 et A350. L'équilibre global de ces mesures permet de ne pas mettre en œuvre la réduction de la majoration des heures de nuit, comme prévu dans Transform 2015".

En commentaire, Jean-Marc Janaillac, président d'Air France, estime que "Ce projet d'accord est un compromis positif, ambitieux, équilibré, qui permet de solder un grand nombre de sujets majeurs en discussion entre Air France et ses pilotes depuis plusieurs années. Il permettra à l'entreprise d'aller de l'avant, grâce en particulier à la création de la nouvelle compagnie dès cet automne. Chacun est allé au bout de ses positions dans la négociation, et désormais chacun doit prendre ses responsabilités : ce qui se joue, c'est l'avenir d'Air France et sa capacité à s'engager dans une nouvelle phase de croissance durable et de reconquête".


Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.