Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 4 Juin 2014

Brésil, les aéroports ne seront pas prêts pour le mondial



La presse brésilienne se déchaîne contre les gestionnaires locaux du Mondial, incapables, selon elle, d’assurer les travaux engagés pour cet événement planétaire qui débutera dans quelques jours. En cause, les aéroports des 12 villes qui accueilleront des matchs et qui ne seront pas terminés pour le début de la compétition.



Rio comme Sao Paulo devraient connaître d’importantes difficultés en raison d’un retard important dans la finition ou l’extension des terminaux. A Sao Paulo, le terminal 3 est quasi à l’arrêt, occasionnant d’importantes surcharges sur les autres plateformes. Selon les journalistes du quotidien local «L’aéroport connaîtra d’importants retards à l’arrivée comme au départ ce qui pourrait conduire à dérouter des vols vers des plateformes proches».

A Rio, l’extension de la zone internationale a plus de trois mois de retard. Une partie de la zone de contrôle de police sera même fermée faute d’être finie. Pour beaucoup d’observateurs, le Brésil ne sera pas capable de gérer la coupe du Monde et de poursuivre ses relations commerciales en même temps. La plupart des pays voisins ont suspendu les déplacements professionnels au Brésil jusqu’à la fin juillet. Les européens mettent en garde les entreprises qui auraient programmé des voyages d’affaires sur la période du mondial. Au-delà de l’effet « sport », les autorités craignent un débordement politique le jour de l’ouverture officielle de la compétition.