Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Brésil : les vols perturbés les jours des matches de la coupe du Monde


Le Brésil a décidé de mettre en place des zones d’exclusion dans l’espace aérien les jours des matches de la coupe du monde de football. Cette mesure devrait perturber le trafic des 8 aéroports situés dans un rayon de 7 km des stades.



Le quotidien O Globo a révélé le 16 mars 2014 que les responsables de la sécurité de la coupe du Monde (12 juin - 13 juillet) appliqueront des zones d’exclusion aérienne à proximité des stades brésiliens. Sur les douze villes hôtes, 8 ont des aéroports situés dans le périmètre interdit. Il s’agit de Rio, Belo Horizonte, Cuiaba, Manaus, Fortaleza, Recife, Salvador et Curitiba. Les avions militaires seront les seuls à être autorisés de vol, en cas de besoin. Selon le journal, cette mesure va conduire à l’annulation d’au moins 805 vols et la reprogrammation de 150 liaisons. Environ 16 000 passagers de compagnies aériennes brésiliennes (Gol, TAM, Avianca et Azul) devraient être touchés par cette décision.

Les zones d’exclusion suivront le calendrier des matches. Par exemple, lors du match d’ouverture au stade d'Itaquerao à Sao Paulo, les appareils seront interdits de vol trois heures avant le coup d'envoi et quatre heures après. Les avions seront cloués au sol à l'aéroport Campo de Marte. Par contre, les appareils pourront décoller et atterrir depuis Guarulhos et Congonhas, plates-formes plus éloignées du stade. Lors de la finale à Rio, la zone d'exclusion sera également de sept heures. En outre, l’aéroport domestique Santos Dumont sera fermé les jours de matches mais les liaisons seront assurées depuis l'installation international Tom Jobim.