Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


British Airways : "Le problème de Brussels Airlines, c'est Bruxelles"


Lors de l’inauguration du vol A380 Londres-Hong Kong de British Airways, le CEO de la compagnie britannique Keith Williams a donné son analyse sur les difficultés traversées par Brussels Airlines. Le problème de la compagnie est... Bruxelles elle-même !



Pour Keith Willians, la réussite actuelle de British Airways s’explique par la restructuration engagée il y a 10 ans qui a notamment conduit à une réduction des effectifs de 25 000 personnes en 12 ans. Interrogé par trends.levif.be, le CEO de la compagnie britannique a donné son avis sur la situation difficile de Brussels Airlines‎. Pour lui pas de doute, «Le problème principal que rencontre Brussels Airlines, c’est le marché bruxellois». Il n’est pas assez important pour permettre son développement. Il ajoute ainsi que : «Selon moi, Brussels Airlines ne doit pas commettre la même erreur que Sabena et ne doit pas essayer de s’agrandir à tout prix. Elle doit plutôt se concentrer sur son marché de niche, sur son rôle qui est d’approvisionner les gros aéroports internationaux».
Au sujet de la desserte de l’aéroport de Hong Kong par un A380, il ne s’inquiète pas de déployer un avion si important sur cette route. «Ce qui rentabilise nos vols ce sont surtout les premières et les business classes. Tant que celles-ci sont remplies, ce n’est pas trop grave si les économiques ne sont pas complètement ‘full’» et il ajoute que l’aéroport de Heathrow – hub important contrairement à Brussels Airport - «draine un grand nombre de businessmen à destination ou à partir de Londres».