Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


British Airways : des volets ouverts ont provoqué l'incendie du réacteur


British Airways a évité le pire, le 24 mai 2013, à Heathrow. Les pilotes d’un vol à destination d’Oslo sont parvenus à poser leur avion dont le moteur droit avait pris feu. Cet incident qui avait bloqué le trafic de la plate-forme serait dû à des volets restés ouverts selon l'Air Accidents Investigation Branch (AAIB).



British Airways : des volets ouverts ont provoqué l'incendie du réacteur
Le bureau d’enquête britannique a déterminé l’origine des difficultés rencontrées par l’Airbus A319 de British Airways. L’avion avait décollé avec les volets ouverts sur ses deux réacteurs. «Les portes des ventilateurs des deux moteurs se sont détachées, perçant un tuyau de carburant sur le moteur droit, endommageant l'appareil et plusieurs systèmes de l'avion», a expliqué l’AAIB. Le rapport préliminaire précise que «Les portes des ventilateurs sur les deux moteurs avaient été laissées ouvertes pendant la maintenance et que cela n'a pas été remarqué avant le départ de l'appareil».
Les autorités aériennes ont demandé à Airbus de prévenir les transporteurs détenteurs d'appareils de la famille de l'A320 que les agents de maintenance doivent vérifier visuellement la fermeture de ces volets avant le décollage. Le patron de la compagnie anglaise Keith Williams a réagi dans un communiqué «Nous saluons la publication du rapport préliminaire de l’AAIB. Nous continuons de coopérer entièrement avec les enquêteurs et nous pouvons confirmer que des mesures initiales ont déjà été prises en conformité avec les recommandations de sécurité de l’AAIB à Airbus». Il a également salué le professionnalisme de l'équipage lors de l’atterrissage en urgence et de l’évacuation des personnes à bord une fois au sol.