Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 26 Janvier 2010

British Airways : la méthode « Thatcher » pour s'opposer à la grève.



Décidément le dialogue social n'est pas la principale qualité des syndicats et des compagnies aériennes britanniques. Face au processus de grève engagé par le syndicat Unite, British Airways a décidé de faire appel au personnel au sol pour remplacer les équipages de cabine en cas de grève. Selon Unite, le résultat serait loin d'être à la hauteur : à peine 216 volontaires se sont présentés, soit moins de 2 % du personnel de cabine de la compagnie.



Chaque jour amène son lot de surprises dans le bras de fer qui oppose British Airways au syndicat Unite. Après avoir menacé les grévistes de perdre définitivement leurs avantages et leur droit aux billets à tarif réduit, la compagnie anglaise étudie aujourd'hui la possibilité de faire certifier les volontaires par l'autorité britannique de l'aviation civile voire même de leur proposer, à terme, des contrats de travail comme personnel navigant. Cette situation, qualifiée de véritable provocation par le syndicat, ne devrait pas faciliter les relations entre British Airways et son personnel. Si le syndicat des pilotes a décidé de rester neutre pendant le vote qui se terminera le 22 février prochain, il n'exclut pas de lancer lui aussi un appel à la grève si aucune des revendications salariales n'était prise en compte par la compagnie. Pour autant, les pilotes considèrent qu'il faut donner la priorité à la négociation et à la discussion avec la direction.