Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Broyez les mains de vos interlocuteurs, vous vivrez plus longtemps




Vous le savez, nous sommes friands de ces études "scientifico-gadgetiennes" qui font évoluer le monde par le petit bout de la lorgnette. La dernière en date nous vient de Grande Bretagne. Publiée par le Bristish Medical Journal, une référence, elle évoque le travail de chercheurs britanniques qui affirment aujourd'hui qu'une "poignée de main ferme serait le signe d'une plus longue espérance de vie ".

Les sociologues, eux, nous avaient dit que c'était un signe de puissance et de détermination. Conséquence, depuis des années, pour faire "solides et combatifs" des millions de phalanges sont broyées quotidiennement pour le bien des affaires. Heureusement pour nous, d'autres signes viennent contrebalancer cette vision "scientifique": se balancer sur un pied, se déplacer rapidement ou se lever promptement d'une chaise. Pour susciter des commentaires, on peut y ajouter des tocs comme se gratter le nez ou l'oreille, et s'appuyer sur les trucs appris en visionnant Mentalist à la télévision. Pur scientifique, vous dis-je. Enfin bon, là, broyer la main c'est plus sérieux, et signe de longévité, alors on se concentre.
Concrètement, pour en arriver à ce résultat les chercheurs, spécialistes du vieillissement, ont analysé les données de plus de 14 études sur le même sujet, toutes réalisées sur des personnes âgées de plus de 60 ans. En compilant les informations, ils se sont aperçus que la conviction mise dans la poignée de main était proportionnelle à la durée de vie de celui qui l'avait donnée. En clair, c'est la combinaison du dynamisme manifesté qui conduit à la conclusion de l'étude. Mais les chercheurs sont prudents. "Ce ne sont pas les seuls éléments qui garantissent la longévité", reconnait Nigel Rochas, l'un des chercheurs, "Nous savons que les gestes volontaires sont le fait de personnalités fortes et dynamiques. C'est aussi cet environnement qu'il faut prendre en compte". Et de préciser "Cela ne sert à rien de se mettre à écraser des mains dès aujourd'hui si, globalement, ce geste n'est pas naturel". Encore que: si cela ne change rien à votre longévité, ce sera toujours bien pour le moral !

Hélène Retout

Jeudi 16 Septembre 2010


Notez