Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 19 Mars 2017

Brussels Airlines termine 2016 en positif malgré une année difficile



Avec un chiffre d'affaires stable de 1.271 milliards d'euros et une croissance du nombre de passagers de 3,2%, Brussels Airlines termine l'année 2016 avec un bénéfice opérationnel de 20,4 millions d’euros et un bénéfice net de 15 millions d’euros, malgré une année très difficile.



En dépit des attentats du 22 mars et de la forte concurrence low-cost, Brussels Airlines a réussi à terminer l'année 2016 avec un chiffre d'affaires stable et un bénéfice. La compagnie belge a connu une croissance du nombre de passagers de plus de 3% et enregistre un bénéfice net de 15 millions d’euros. Ce bénéfice tient compte de la redistribution de 2,5 millions d’euros au personnel Brussels Airlines, en reconnaissance des efforts considérables déployés après le 22 mars. L'impact financier direct des attentats est de plus de 100 millions d'euros. Une partie de cet impact a pu être compensée grâce aux indemnisations qui ont d’ores et déjà été accordées par les compagnies d'assurance ou qu’on estime pouvoir encore recevoir dans les mois à venir. "Sans le 22 mars, 2016 aurait été une année record pour Brussels Airlines", souligne Bernard Gustin, CEO de Brussels Airlines.

En 2017, Brussels Airlines poursuit sa stratégie. Les deux premiers mois de la nouvelle année ont été clôturés avec une belle croissance du trafic passager. À la fin du mois de mars, le continent Indien sera ajouté au réseau et au cours du printemps le réseau européen se développera avec quatre nouvelles destinations et de nombreuses augmentations de fréquences. La compagnie compte optimiser la qualité de ses services, continuer à investir dans le digital et renforcer encore plus sa rentabilité et sa position sur le marché. "Notre défi sera de renforcer notre service à la clientèle tout en accélérant notre programme de réduction des coûts. C'est ça la manière de se différencier de la concurrence low-cost, tout en assurant une rentabilité adéquate dans un environnement ou les prix sont en baisse", explique Jan De Raeymaeker, CFO de Brussels Airlines.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Bonjour

Merci de nous donner votre avis. Il sera très utile pour améliorer les contenus de DéplacementsPros.com.

Les messages sont modérés

Le courage des opinions exprimées est une vertu que nous cultivons.
Les messages postés avec des adresses mails erronées ne seront pas publiés.

Les messages agressifs ou injurieux sont systématiquement éliminés.
Autant le savoir pour ne pas perdre votre temps.

Les commentaires ne sont pas faits pour assurer la publicité commerciale d'un annonceur ou d'un opérateur. Merci d'en tenir compte car tous les messages contraires à cette règle seront systématiquement effacés.

La rédaction