Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Brussels Airlines toujours "dans la course" pour la reprise de LAC


Kinshasa a révélé le 5 septembre 2013 avoir demandé l’aide d’Air France-KLM pour relancer la compagnie nationale congolaise LAC, en faillite depuis 2003. Après cette annonce, Brussels Airlines qui travaille sur ce projet depuis plus d’un an, a assuré le 6 septembre être toujours dans la course.



Brussels Airlines toujours "dans la course" pour la reprise de LAC
Si le groupe Air France-KLM s’est dit intéressé par la proposition de la République Démocratique du Congo, Brussels Airlines‎ a tenu à rappeler qu’elle était toujours candidate pour reprendre la compagnie Les Lignes Aériennes Congolaises via sa filiale Korongo Airlines‎. Et selon elle, rien n’est joué encore. L’entreprise belge est «bien dans la course». «Il n’y a rien de signé entre les autorités congolaises et Air France-KLM qui est certainement un candidat sérieux dans le dossier», a expliqué Christophe Allard, directeur général de Korongo Airlines transporteur dont Brussels Airlines détient 50 %. «Les négociations suivent leur cours et tous les candidats connus sont encore en lice. Nous sommes très sensibles à ce que les échanges avec les autorités congolaises continuent d’avancer», a-t-il confié au journal La Libre. Il ajoute que sa compagnie présente de nombreux atouts pour la RDC «Korongo Airlines a le mérite de déjà exister. En nous choisissant, l’État congolais va gagner beaucoup de temps et pourra se concentrer sur le développement plutôt que de recommencer tout depuis le début». Seule compagnie congolaise à répondre aux normes internationales, elle s’est donnée pour objectif d’accueillir 80000 passagers en 2013.