Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 2 Octobre 2014



Bruxelles condamne Lufthansa, TUIfly et Ryanair à rembourser des aides publiques


La Commission européenne a adopté sept décisions après des enquêtes approfondies concernant des aides publiques octroyées à des aéroports et à des compagnies aériennes en Belgique, en Allemagne, en Italie et en Suède. Les constats sont sans appel : les aéroports de Zweibrücken (Allemagne) et de Charleroi (Belgique) ont reçu des aides d’État qui étaient incompatibles avec les règles de l’UE et qui doivent maintenant être récupérées.



Germanwings devra rembourser 1,2 millions d’euros, Ryanair 500 000 € et TUIfly près de 200 000 €. Dans le cas de l’aéroport allemand de Zweibrücken, la Commission a constaté que les aides tant à l’investissement qu'au fonctionnement accordées à son exploitant depuis 2000 étaient incompatibles avec le marché unique. Explications : l’aéroport de Zweibrücken est situé à 40 kilomètres environ de celui de Sarrebruck, qui était en service depuis plusieurs décennies. La Commission a estimé que l’aide octroyée était destinée à des infrastructures aéroportuaires qui faisaient inutilement double emploi avec un aéroport non rentable de la même région. Par conséquent, l’aide ne saurait se justifier au regard des règles de l'UE en matière d'aides d’État et a conféré un avantage économique indu à l’aéroport de Zweibrücken par rapport à ses concurrents, notamment l’aéroport de Sarrebruck. Cette aide incompatible doit à présent être remboursée.

En ce qui concerne l’aéroport de Charleroi, la Commission a reconnu que l’aide accordée à celui-ci lui avait permis de se développer sensiblement depuis 2002, ce qui a contribué de manière significative au développement économique de la région wallonne. Toutefois, l’aide lui a procuré un avantage économique considérable et a ainsi causé d’importantes distorsions de concurrence, qui n'ont fait que s'amplifier au fil du temps avec la croissance du trafic sur l’aéroport. Compte tenu de ces effets positifs et négatifs, la Commission a estimé, en définitive, qu’une partie de cette aide pouvait être autorisée et que l’aéroport de Charleroi devait rembourser le solde, soit 6 millions d’euros environ. En outre, la Belgique doit veiller à ce que la redevance de concession payée par le gestionnaire de l’aéroport en échange du droit d’exploiter les infrastructures à des fins commerciales soit augmentée dès maintenant de manière à refléter un juste prix de marché.

La Commission a également constaté que certains accords conclus par les gestionnaires des aéroports de Zweibrücken et d’Alghero procuraient un avantage économique indu aux compagnies aériennes bénéficiaires par rapport à leurs concurrents, qu'elles doivent rembourser. Les compagnies aériennes concernées sont TUIFly, Germanwings (filiale de Deutsche Lufthansa) et Ryanair dans le cas de l’aéroport de Zweibrücken, ainsi que Meridiana et Germanwings pour l’aéroport d’Alghero. L’analyse de la Commission a démontré que ces compagnies aériennes ont payé des montants inférieurs aux coûts supplémentaires liés à leur présence dans l’aéroport. S'agissant des aéroports de Västerås, Francfort-Hahn, Sarrebruck et Charleroi, la Commission a conclu que les compagnies aériennes concernées par les accords, notamment Ryanair, n’ont bénéficié d'aucun avantage injustifié, car elles ont payé un prix supérieur aux surcoûts supportés par l’aéroport en raison des activités visées par ces accords.

Enfin, la Commission a ouvert une enquête approfondie sur un régime d'aide belge octroyant une aide d'État de 19 millions d’euros environ par an entre 2014 et 2016 au gestionnaire de l’aéroport de Bruxelles-National (aéroport de Zaventem), qui doit ensuite la redistribuer à certaines compagnies aériennes assurant des vols au départ de l’aéroport. La majeure partie de ces fonds devait être allouée à Brussels Airlines. La Commission craint que cette mesure ne conduise au financement, sur des fonds publics, des coûts de fonctionnement ordinaires de certaines compagnies aériennes sans promouvoir un objectif d’intérêt commun.

Actualités | En bref | Moderato... ma non troppo ! | Aérien | Hôtellerie | L'actualité du MICE | Technomade | Route et rail | Hôtels d'affaires | Ils bougent | Shopping | Contact | VIEILLES BREVES | partenaires | Vidéo | Baromètre | CGU | Mise en avant | Appels d'offres | Annuaire du transport aérien | Bons plans | Formation | L'alerte info avec Notilus de Dimo Software | Les chroniques de JL Baroux | Travel Management | Testé pour vous | Destinations d'affaires | Parole de Pros | Les Lauriers du Voyage d'Affaires | tribune libre | A nos lecteurs | Destinations incentive | Offres d'emploi | Bonne adresse à.... | Site formation | Juridique | L'aviez-vous lu ? | Vu sur le web | Voyage d'affaires pratique | Le coup de Pat | L'appli du jour | publicité | Les chroniques de Regis Chambert | Demandes d'emploi | Technomade une | Emploi | Etonnant, insolite, inquiétant.... | Idées week-end | Aérien1 | Business Travel Road Show | Les chroniques de iAlbatros (Publi Rédactionnel) | Etudes et analyses | A la une | Les professionnels du voyage d'affaires - iAlbatros | L'actu du jour | Glossaire du voyage d'affaires | KDS Now 2015 | Les professionnels du voyage d'affaires - AirPlus | BEST OFF VAP | BEST OFF PARPRO | BEST OFF DESTI AFFAIRES | BEST OFF TESTE | BEST OFF TECHNOMADE | Les professionnels du voyage d'affaires - BCD Travel | Les professionnels du voyage d'affaires - HCORPO | Les 5 articles les plus lus de la semaine | Les professionnels du voyage d'affaires - URBAN DRIVER | La Premium Economy de Lufthansa | Top 2015 | Bienvenue au Canada | Les chroniques d'EPSA | Publi-rédactionnel | La lettre d'Amérique | Dernière minute | A lire en avion | Les infos de l'été 2016 | Bleisure pratique | La lettre d'Asie | Paris Aéroports - publi-info | A votre avis ? | C'est vous qui le dites! | Ma lettre au Père Noël | Infos DP | EMIRATES LETTRE DEDIEE | Appel à témoignage | Coaching | PartnerPlusBenefit | ACCOR NL JUIN 2017 | accor nl dedie2 | Ouverture l'aviez vous lu | Bonnes vacances | Communication entreprises | Focus



Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.