Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 25 Avril 2013

Bruxelles dévoile les concessions faites par Google



Menacé de poursuites, Google a accepté de faire des concessions. Pour montrer sa bonne volonté, le moteur de recherche les a présenté à la Commission européenne. Bruxelles lui avait, en effet, indiqué en mars dernier que 4 pratiques commerciales du groupe pouvaient enfreindre les règles anti-trust de l’UE.



Bruxelles dévoile les concessions faites par Google
La Commission européenne a révélé, le 25 avril 2013, la teneur des propositions faites pour 5 ans par Google afin qu'il n'abuse plus de sa position dominante sur le marché. Le géant du net propose ainsi de modifier la présentation des résultats de son moteur de recherche afin que ses services propres soient plus facilement distingués des résultats de recherche naturels. Il séparera également clairement ces liens faisant l'objet d'un traitement préférentiel des autres résultats par un graphisme clair. Google consent également à afficher des liens vers trois services de recherche spécialisés concurrents à proximité de ses propres services «à un endroit clairement visible pour les utilisateurs».
Selon ce projet, les sites web auraient la possibilité de refuser l'utilisation de tout leur contenu dans les services de recherche spécialisés de Google, sans que leur référencement n’en pâtisse. De plus, les sites de la presse disposeront d’un mécanisme leur permettant de contrôler l'affichage de leur contenu dans Google News, page web après page web. Les concurrents de Google qui étaient près à attaquer le géant d’Internet ont un mois pour se prononcer sur ses propositions.