Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Bruxelles met à jour sa liste noire


Bruxelles a publié, le 10 juillet 2013, la 21e mise à jour de la liste noire des compagnies aériennes. Philippines Airlines est autorisée à exploiter à nouveau des vols à destination de l'espace aérien de l'Union européenne. C’est le premier transporteur aérien à être certifié dans ce pays depuis 2010. Air Madagascar, Air Astana (Kazakhstan) et Convasia (Venezuela) retrouvent également un feu vert.



Bruxelles met à jour sa liste noire
Deux compagnies précédemment placées sur la liste noire européenne des compagnies aériennes retrouvent l'autorisation de voler dans l'espace européen et être utilisées "en bout de ligne" par les voyageurs d'affaires. Il s'agit de Philippines Airlines, compagnie des Philippines comme son nom l'indique et du transporteur venezuelien Conviasa. Bruxelles a par ailleurs constaté des progrès dans la sécurité aérienne en Libye mais les autorités libyennes elles mêmes ont décidé que leurs compagnies ne seraient pas autorisées à exercer leurs activités dans l'UE avant d'avoir fait l'objet d'une nouvelle certification complète.

De plus, la Commission a également salué les progrès satisfaisants accomplis au Soudan et au Mozambique. Elle a aussi reconnu les efforts déployés par les autorités responsables de la surveillance en matière de sécurité de la République démocratique du Congo, de l’Indonésie, du Kazakhstan, de la Libye, de la Mauritanie, du Mozambique, des Philippines, de la Russie et du Soudan pour réformer leur système de l'aviation civile et pour renforcer la sécurité, afin de pouvoir, à terme, être en mesure de garantir l’application effective des normes internationales de sécurité.

Enfin, l’annexe B de la liste contenant les compagnies autorisées à exercer leurs activités dans l’UE tout en étant soumis à des conditions et à des restrictions strictes, a été modifiée pour prendre en considération le renouvellement de la flotte d'Air Madagascar, certifiée à Madagascar (autorisé à utiliser un appareil supplémentaire), et d’Air Astana, certifiée au Kazakhstan (les anciens appareils de type Fokker mis hors service ont été retirés de l'annexe).