Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 1 Mai 2017

CCE Air France: report de la consultation sur Boost


Le Comité Central d'Entreprise du 26 avril dernier a été quelque peu agité chez Air France. La direction a été confrontée à un front intersyndical Sud Aérien, CGC, FO, UNSA, CGT, CFDT, Syndicats PNT et PNC pour demander le report de la consultation prévue sur le projet Boost de compagnie low cost long courrier. Les organisations de salariés demandent plus d’explications sur certains points de la future compagnie. Un CCE Extraordinaire devra être organisé dans les semaines à venir.



Ambiance agitée au siège d'AF le 26 avril DR
Ambiance agitée au siège d'AF le 26 avril DR
Selon les organisation professionnelles, Jean-Marc Janaillac veut obtenir 685 Millions d’euros d’économie d’ici 2020, mais Boost n’en représente en réalité que 3%. Pour Sud, "Ce projet devient de plus en plus un symbole et laisse de côté les risques sociaux et le mécontentement de l’ensemble de la population PNC. C’est une machine antisociale qui produira mécontentement, sous-traitance massive, précarisation du statut des PNC et grèves à répétition".

Autre étonnement des syndicats, la population visée par Boost, les Millenials, reste une clientèle complexe qui semble peu adaptée au projet d’Air France face à la concurrence actuelle du pur low cost. L’image complexe du marché des moins de 35 ans rend difficile toute prévision commerciale, d’autant que la compagnie veut desservir des lignes déficitaires qui ne sont pas forcément celles demandés par les Millenials. Les élus souhaitent qu’une étude commerciale plus poussée soit faite sur la commercialisation de Boost.

Enfin, toujours selon les propos syndicaux, "Le montage financier sera des plus complexe: Boost (qui devient une société d’affrètement) «achètera » ou louera des avions avec des fonds provenant d’Air France pour ensuite facturer à Air France une prestation de location avec équipage. Les périmètres d’échanges financiers sont flous".

La compagnie n’a pas souhaité communiquer sur ces informations. Selon des sources internes, un point sur Boost devrait être officiellement réalisé auprès des cadres d’Air France.


Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.