Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 19 Janvier 2012

CWT, un plan social pour s'adapter et anticiper



Concours de circonstance, deux éléments forts dans la vie de CWT se sont télescopés ces derniers jours. D'un côté, une réorganisation liée à l'évolution du marché et de l'autre le départ d'un gros client qui conduit à repenser les missions de 35 personnes, dont 29 à Nanterre.



CWT, un plan social pour s'adapter et anticiper
La réduction des coûts engagés chez CWT n'est pas une nouveauté même si les décisions prises étaient attendues par les représentants du personnel. Le plan social décidé va porter sur 53 personnes, à Grenoble et Valbonne. A ce chiffre s'ajoutent 35 postes supplémentaires qui devront être redéployés à la suite de la perte du Crédit Agricole par CWT. "C'est la vie d'une entreprise comme la nôtre que de perdre et de gagner des clients", précise Ludwig Rabotin, le DRH de CWT qui poursuit "Heureusement, cette année nous en avons plus gagné que perdu". Il reste que l'importance de ce client crée des turbulences et la première mission de l'entreprise sera de proposer, dans la mesure du possible, des reclassements aux personnels concernés. "Nous allons regarder comment redéployer les postes même si nous pensons qu'un certain nombre ne pourra pas être maintenu". Avec ce plan en cours, le plateau de Grenoble va définitivement fermer ses portes sauf arrivée, improbable à cette heure, d'une arrivée massive de clients dans la région. "Nous accompagnerons les départs avec attention et rigueur", affirme Ludwig Rabotin. Côté syndical, on se dit attentif aux propositions qui seront formulées par la direction dans quelques jours. "Nous avons des idées pour le reclassement de l'ensemble des postes" précise un représentant du personnel qui réserve ses premières déclarations aux membres du comité central d'entreprise.