Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 12 Octobre 2009

Carlson Wagontlit Travel réunit ses clients



C'est aujourd'hui, mardi 13 octobre, que Carlson organise sa grande journée des voyages. En réunissant ses clients loin de la presse, le groupe devrait faire le point sur les évolutions du marché, sa vision du voyage d'affaires pour les prochains mois et le point sur les éventuels nouveaux services proposés à ses clients.



Carlson Wagontlit Travel réunit ses clients
"Il y a un flottement évident que nous n'arrivons pas à lever", reconnait l'un des représentants syndicaux du groupe. Après le plan social, les manifestations du personnel et les annonces d'une possible séparation des activités tourisme et affaires, Carlson - dont les résultats financiers ne sont pas mauvais malgré une année difficile - semble un peu patiner.

Son image est bousculée et certains de ses clients n'ont pas hésité à remettre en cause leurs contrats. Rien de surprenant dans la vie d'une entreprise sauf que pour construire l'avenir, il faut l'anticiper. "Nous avons le sentiment que rien n'est figé dans les choix que devra faire CWT pour se développer" poursuit notre source qui tient à garder l'anonymat. "C'est sans doute ce qui donne une mauvaise image de l'entreprise et son absence de projet concret laisse croire que nous subissons plus que nous construisons".

Bernard Mabille, le patron actuel, est pourtant havbitué à l'innovation. Cet ingénieur en télécommunications sait ce qu'innover veut dire. En prenant la succession opérationnelle de Jean Claude Tacnet, discret au quotidien mais agressif sur le marché, il connaissait la situation et les enjeux. C'est sans doute ce que CWT expliquera demain à ses clients. Dommage qu'il n'ait pas utilisé cette journée pour ouvrir plus largement sa communication. Le secret n'est jamais bon en période de crise.



1.Posté par BOURRIER Patrick le 13/10/2009 14:41
qu'est devenue Thierry Depois qui fut, un temps, DG de CWT?
la question s'adresse bien sûr à Bernard Mabille.
Merci.
Cdt