Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Cette année, 600 nouveaux hôtels verront le jour en Europe


Quelle définition peut-on donner d’un hôtel pour voyageurs d’affaires ? A priori aucune, tant les goûts sont différents, les demandes contradictoires et les offres multiples. «Boutique hôtel», établissement de luxe, usine à hommes d’affaires ou hôtel de chaîne… Tout existe et tout se renouvelle en permanence. Difficile alors de tracer un profil type de l’hôtel idéal, d’autant que le plus souvent, ceux qui les achètent ne les connaissent pas. De cette ambiguïté naissent bien des contestations chez les utilisateurs.



Impossible pour une grande entreprise du CAC 40 de personnaliser son service hôtelier en fonction des désirs de chacun. Pas plus facile pour celles qui font du prix un cheval de bataille et qui se plient uniquement à la grille tarifaire. Au final, seules les PME/PMI plus indépendantes peuvent adapter leur hébergement à leurs envies. Il reste qu’il faut définir ce qu’est un bon hôtel pour voyageurs d’affaires. C’est justement le travail de deux jeunes universitaires allemands qui se sont penchés, pour un travail de fin d’année, sur le marché germanique. Rien de très scientifique mais une photographique qui pourrait «coller» au reste de l’Europe. Selon eux, la situation géographique de l’hôtel séduit plus de 80 % des voyageurs. Pas trop excentré, dans une zone active, proche d’un moyen de transport… L’hôtel idéal se doit donc d’être bien placé. Le silence constitue la seconde demande. Pour 71% la qualité de l’hôtel dépend aussi de son isolation phonique. A égalité, 71 % également, la présence d’internet haut débit, wifi ou non, est un atout de taille qualifié d’indispensable. Autre demande, un coin petit déjeuner ouvert tôt. 59 % des voyageurs interrogés aiment manger un petit quelque chose avant de partir. Suivent ensuite une foule de détails qui vont de la présence d’un bar confortable (21 %), à une salle de sport bien équipée (31%) sans oublier la piscine (19%) ou une terrasse sur le toit (11%). La présence d’équipements complémentaires dans les chambres est également appréciée : 41 % aiment une machine à thé ou à café, 56 % souhaitent des convertisseurs électriques ou des prises internationales proches du bureau et 78% regrettent que tous les hôtels d’affaires ne proposent pas de peignoir de bain.
Bien évidemment, cette enquête n’a pas valeur de demandes formelles mais elle résume assez bien ce que souhaitent les voyageurs d’affaires. Dommage que tous les hôtels n’entendent pas les demandes de leurs clients, nombre d'entre eux feraient un bond dans la réalité. Celle du quotidien des voyageurs d'affaires.

Hélène Retout

Vendredi 18 Février 2011


Notez


1.Posté par Christian G le 18/02/2011 09:15
Article intéressant bien que le titre n'ait pratiquement rien à voir avec le contenu :-))
Pouvez-vous citer la source de l'étude, où il est possible de se la procurer ?
Merci

2.Posté par Luc Refroit le 18/02/2011 11:48
Enfin, on veut écouter les voyageurs qui passent du temps dans les hôtels. Il y a de petits détails qui ne coûtent pas chers et qui sont si pratiques. Messieurs les hôteliers encore un effort pour ne pas être de simples loueurs de m2.
Bravo en tout cas pour cet article
Luc