Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Changi Airport s’intéresse à l'aéroport de Nice


Le groupe français Ardian s'était intéressé sans succès à la privatisation de Toulouse Blagnac. Pour ne pas voir lui échapper l'aéroport de Nice dont l'Etat vendra bientôt ses parts, le fonds d'investissement a trouvé un partenaire de choix : Changi Airport.



L'aéroport de Nice pourrait-il bientôt offrir une qualité de service similaire à celle de Changi Airport qui a été plusieurs fois récompensé par Skytrax comme meilleur aéroport du monde. Peut-être. Selon BFM Business, le fonds investissement français Ardian aurait convaincu la plate-forme de Singapour de le rejoindre dans sa candidature pour la reprise des parts de la piste niçoise.

Ces deux acteurs impliqués dans l'aérien pourrait séduire le gouvernement qui avait été fortement critiqué lors de la cession de 49,99% de Toulouse Blagnac au groupe chinois Symbiose. L’autorité de tutelle a en effet demandé que l’État impose aux candidats "des critères d'expérience aéroportuaire" dans le cadre de la privatisation des plates-formes de Nice et Lyon.