Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 27 Août 2012

Charges additionnelles : les hôtels américains devraient collecter 1,95 milliards de dollars en 2012



Les hôtels américains sont friands des charges additionnelles. Et pour une bonne raison : elles sont très rentables. Après avoir atteint la somme record de 1,85 milliard de dollars collectée par cet intermédiaire en 2011, une étude de Bjorn Hanson - professeur à l’Université de New York - prévoit que les établissements vont réunir 1,95 milliard de dollars cette année.



Charges additionnelles : les hôtels américains devraient collecter 1,95 milliards de dollars en 2012
Charge pour partir plus tôt, taxe d’annulation, supplément pour avoir accès à Internet ou au business center, sans oublier la traditionnelle facture très salée du mini bar… Comme les compagnies aériennes, les hôtels multiplient les postes de dépenses additionnelles et alourdissent ainsi la note pour leurs clients. Selon l’étude de Bjorn Hanson, professeur à l’Université de New York, c’est cet élargissement de la gamme des surcharges hôtelières ainsi qu’un taux d’occupation des chambres supérieur de 3,5 % par rapport à 2011 qui explique la hausse des revenus des coûts auxiliaires des établissements américains à 1,95 milliard de dollars, somme prévue pour 2012. Ces surcharges difficilement prévisibles, qui représentent 8 % des budgets voyage d’après une analyse précédente de GBTA Foundation, sont apparues dans l’univers hôtelier en 1997. Depuis, elles ont augmenté progressivement tous les ans à l’exception de 2001 et 2008 où la demande était faible. La recherche publiée cet été par l’universitaire confirme que ces taxes sont très profitables. La plupart présente une rentabilité de 80 à 90 %.