Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Vendredi 27 Janvier 2012

Chez Disney, les hommes pourront enfin porter la barbe


Heureux Grincheux, Prof et Simplet, ils ne seront plus les seuls à porter la barbe chez Disney, ce haut lieu de l’incentive dans le monde. Au pays du rêve formaté, les interdits vestimentaires sont nombreux : pas de piercing, pas de cheveux aux couleurs vives, pas de tatouage visible et encore mois de coupe de cheveux insolites. Bref, du propre sur soi, pour faire de Mickey, le chantre de la famille américaine.



Bonne nouvelle, si ces mesures restent pour la plupart appliquées, l’une d’entre elle va disparaitre au 1er février prochain : les hommes pourront enfin porter la barbe ! Attention, pas celle du père Fourasse longue d’un mètre ou deux. Non celle-là sera normalisée : 6 millimètres à peine et ne débordant pas dans le bas du cou ou le haut des joues. La fin d’une interdiction qui date de 1955 (la barbe n’était pas encore un symbole de virilité) fait sourire quelques stars américaines comme Georges Clooney qui reconnait que c’est une révolution qui ouvre les portes à bien d’autres innovations chez Disney. Et le chantre du Ristretto, qui vient d’assister à une grande convention Nestlé chez Disney, n’hésite pas à dire (avec humour) que Mickey vient enfin d’entrer dans le 20ème siècle.
Notez




Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.