Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 18 Mars 2014

Circulation alternée: la baisse du trafic a atteint jusqu’à 30 %



La mise en place de la circulation alternée sur la région parisienne le 17 mars 2014 n’a pas été très populaire auprès des conducteurs franciliens. Néanmoins, ils ont été très nombreux à respecter la mesure. Selon la préfecture de Police de Paris, 90% des véhicules en circulation dans la capitale hier avaient bien une immatriculation se terminant par un chiffre impair.



Si le dispositif en vigueur le 17 mars a été suivi, les autorités avaient néanmoins relevé 5122 procès-verbaux pour non-respect de la circulation alternée en fin de journée. La préfecture de Police de Paris précise qu' «Après prise en compte des dérogations ou appréciation des situations individuelles, seul un automobiliste sur trois contrôlés avec une plaque paire a fait l’objet d’une verbalisation». De plus, 51 contrevenants ont vu leur véhicule immobilisé. Si la circulation alternée est une mesure contraignante, la préfecture de Police de Paris assure qu’elle a eu des effets bénéfiques. Selon ses estimations, le trafic a diminué de 25 % sur la journée dans la capitale et de 25 à 30 % selon les axes sur les voies d’accès. En outre, les ralentissements aux portes de la capitale ont été réduits de 60 % sur la période de pointe du matin.