Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Commandes d'A320 : un bon deal pour Airbus mais pas pour Easyjet, selon Stelios Haji-Ianonnou


Sir Stelios Haji-Ianonnou, fondateur d’EasyJet, poursuit son offensive contre sa propre compagnie. Il avait indiqué le 1er juillet 2013 qu’il était contre la commande de 235 Airbus, annoncée lors du salon du Bourget. S’il a peu d’espoir que les actionnaires s’opposent au projet, il a tout de même tenté de les convaincre de voter contre, le 11 juillet prochain, par le biais d’une lettre ouverte.



Commandes d'A320 : un bon deal pour Airbus mais pas pour Easyjet, selon Stelios Haji-Ianonnou
Le fondateur d’EasyJet dispose avec sa famille de 37 % des parts de la compagnie. Il se sent légitime et vient de publier une lettre ouverte où il explique pourquoi il est opposé à la commande de 235 Airbus signée par la direction de la compagnie. Il assure que c’est «un bon deal pour Airbus et un mauvais pour les actionnaires d’EasyJet». Il ajoute «En tant qu’investisseur, s’il a une chose à se rappeler à propos de l’histoire du transport aérien, c'est que la plupart des compagnies aériennes sont dirigées par les exécutifs de manière à acheter plus d'avions auprès des deux principaux constructeurs - non pas pour maximiser leur valeur pour les actionnaires». Les actionnaires sont appelés à voter le 11 juillet 2013 pour ou contre la commande de 235 Airbus, dont 135 A320 en commande ferme.