Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 4 Juillet 2010

Confidentiel : Air France devrait repenser sa politique de Miles



Si aucune décision n'est prise sur le sujet, selon des sources internes, Air France devrait repenser sa politique de miles d'ici à la fin de l'année. Outre une harmonisation de FlyingBlue avec les programmes des compagnies présentes dans Skyteam (qui propose également une offre de fidélisation), le projet vise à plus de lisibilité des offres proposées aux voyageurs.



Confidentiel : Air France devrait repenser sa politique de Miles
Déjà revus à la baisse voici quelques mois, la lisibilité du programme de miles proposés par la compagnie française reste complexe et mérite une meilleure adaptation à la réalité des besoins. Il semblerait pourtant que la finalité de cette nouvelle politique vise à limiter l'impact des miles sur des périodes données. Selon les premières informations, les niveaux attendus pour les billets liés au compte miles du voyageur devraient augmenter de 8 à 12%. La décision, si elle est prise, ne devrait pas intervenir avant décembre prochain pour une mise en place progressive sur deux ans.



1.Posté par Sophie le 05/07/2010 10:09
A chaque fois qu'Air France a "repensé" sa politique de miles, cela a été au détriment du client : accès de plus en plus limité aux salons, attribution de miles revue (très) à la baisse sur certains billets d'avion en promotion, taxes à payer élevées. Bref, depuis quelque temps, la politique de fidélisation d'Air France agit plutôt à contrecourant et me convainc chaque jour un peu plus de voyager avec d'autres compagnies...

2.Posté par Frederic Siemot le 05/07/2010 11:05
Air France est à l'image de ce que préparent pas mal d'autres compagnies qui veulent sortir de la spirale infernale du miles. D'autant que la notion de fidélité a bien changé depuis quelques années. Air France le sent et veut se préparer à une autre forme de concurrence. Je ne vois rien de bien condamnable dans cette volonté de faire bouger les lignes du miles

3.Posté par Labbe Michel-Yves le 05/07/2010 11:31
Air France avait déjà dévalué ses miles de 40% à la fin de l'année dernière. Sans que personne ne bouge. A part un article dans cette newsletter.
Autrefois on avait en lecture directe le prix à payer en miles des voyages suivant la classe choisie.
Aujourd'hui on a le prix en Eco puis des upgrade sur la Premium (sic! la mal nommée), puis sur la Business, puis sur la First.
Moralité: on perd jusqu'à 40%.
Il s'agit ni plus ni moins que de la spoliation de ses clients fidèles. Une arnaque en quelque sorte.
N'importe quelle soçiété "ordinaire" pratiquerait ainsi qu'elle serait encourerait les foudres de la DGCCRF (Repression des fraudes). Mais chacun sait qu'Air France est au dessus des lois.
Puisqu'en matière d'aéronautique, c'est elle qui fait les lois en France.
Qui a parlé de république bananière?