Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 22 Avril 2010

Confidentiel : les entreprises suspendent en partie leurs voyages jusqu'à la reprise complète des vols



Prudentes les entreprises du CAC 40, grandes voyageuses, qui ont décidé de suspendre les voyages non indispensables le temps de la reprise totale des vols. Selon plusieurs sources, le blocage aurait coûté entre 1200 et 2600 € par passager retenu à l'étranger. Des chiffres qui prennent en compte les coûts sur place et les rapatriement en urgence du personnel. Sans oublier les très nombreuses dérogations aux politiques voyages.



Locations de voitures longue distance, taxis, modifications des classes de vol.... La crise pèsera sur les budgets "voyages" des entreprises. En cinq jours, la mise en place des cellules de crise pour les grandes entreprises, le suivi interne ou le travail des agences a été multiplié par cinq. Une tendance que confirme CWT qui a reçu un volume exceptionnellement élevé d’appels et prévoit que cette tendance se poursuivra durant cette période critique de rapatriement des voyageurs coincés. Les conseillers de CWT en Europe ont reçu plus de 115 000 appels le 20 avril comparativement à 65 000 durant une journée normale. Le volume d’appels d’arrivée en Asie est de 30 % supérieur à la moyenne alors que le nombre d’appels de sortie a doublé et que la durée moyenne des appels a augmenté de 50 %. Les volumes d’appels en Amérique du Nord se situent en moyenne à 150 % des niveaux normaux et ont atteint 300 % durant les heures d’ouverture normales et 400 % durant la nuit pour culminer à 1400 % (ce qui coïncide avec les volumes de jour en Europe). La date du 26 avril est généralement considérée par les agences et les TM comme celle qui devrait permettre une reprise totale des voyages d'affaires... Sauf reprise inattendue du volcan !