Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Contrôles aux frontières : toujours des difficultés en région


Les aéroports d'Orly et Roissy se sont vus octroyer 100 policiers supplémentaires le week-end dernier pour fluidifier les contrôles aux frontières. Si l'UAF accueille positivement cette décision, elle prévient que la situation reste critique sur les plates-formes de province.



Les contrôles aux frontières sont aussi saturés dans les aéroports provinciaux
Les contrôles aux frontières sont aussi saturés dans les aéroports provinciaux
Face aux difficultés rencontrées aux contrôles des frontières d'Orly et Roissy, le ministère de l’intérieur a décidé le 12 juillet dernier, de renforcer les effectifs de police de la PAF sur les plates-formes parisiennes jusqu’au 31 août.

L'UAF qui représente les aéroports français, reconnaît que cette décision "marque une étape importante pour un traitement efficace et pérenne de la problématique du contrôle aux frontières aériennes de la France". Toutefois, elle met en garde les autorités : la situation dans les installations en région reste critique.

L'association appelle ainsi les pouvoirs publics à prendre des "mesures immédiates et concrètes en faveur des aéroports régionaux afin d’améliorer la fluidité des flux de passagers, en premier lieu le renforcement des effectifs policiers dédiés au contrôle".

Elle ajoute "La modernisation des dispositifs techniques nécessaires au contrôle des passeports évoquée dans le communiqué du ministère de l’intérieur va également dans le bon sens. L’UAF appelle cependant les pouvoirs publics à mettre les services des douanes en charge des contrôles sur les aéroports de proximité au niveau des moyens techniques dévolus aujourd’hui à la PAF. Le sous-équipement actuel des services de douanes doit être remédié".

L’UAF souhaite également prendre date pour la rentrée afin de "trouver des solutions pérennes permettant de concilier exigences sécuritaires et qualité de service dans les aéroports français". Elle préconise entre autres la mise en place d'un vaste plan d’automatisation des contrôles aux frontières aériennes de l'Hexagone.