Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Contrôleurs aériens, jusqu’où ira la grève qui reprend ce jeudi?


Un nouveau mouvement des contrôleurs aériens est programmé cette fin de semaine, les jeudi 16, vendredi 17 et samedi 18 avril. Des jours de grands départs pour des vacances scolaires. Le SNCTA affirme que le dialogue n’est pas véritablement engagé.



Sur son site, le SNCTA, principal syndicat mobilisateur, annonce qu’il attend « l’ouverture immédiate de négociations concernant l’organisation du travail, la prorogation des licences et les conditions de la fin de carrière des ICNA. Il exige que le niveau de négociation et la représentativité à considérer soient cohérents avec le périmètre des agents concernés par les problématiques discutées ».

Après la mise en avant des conditions de travail et de l’âge du départ à la retraite se profile plus que jamais la question de la représentativité syndicale. Le SNCTA veut que les discussions aient lieu « au bon niveau de la représentativité ». Les contrôleurs aériens revendiquent d’être traités comme une catégorie à part de la DGAC (4000 contrôleurs en France), alors que le ministre des transports a convoqué pour le 13 avril une réunion de tous les syndicats de l’aviation civile (12.000 agents). Le fait est que les divergences de vues risquent dans ces conditions d’être difficiles à combler, avec le risque de voir le conflit trainer en longueur.