Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Crash AirAsia : l'équipage a mal géré une panne récurrente de l'ordinateur de bord


La commission d'enquête de l'aviation civile indonésienne a trouvé l'origine de l'accident du vol QZ8501 d'AirAsia. L'avion s'est abîmé en mer le 28 décembre 2014 car l'équipage a mal géré une défaillance technique de l'ordinateur de bord. Une enquête qui met donc en cause la maintenance de l'appareil.



Les enquêteurs du crash du vol QZ8501 ont découvert que l'ordinateur de bord de l'avion avait une fissure qui lui causait des dysfonctionnements répétés. Ils en ont dénombré 23 au cours de l'année qui a précédé l'accident, dont quatre pendant le vol entre Surabaya et Singapour. Après la dernière défaillance, l'équipage a désactivé la machine pour la réparer. Mais une fois la procédure effectuée, il n'est pas parvenu à reprendre le contrôle de l'appareil. Cela "a conduit l'avion à sortir de son domaine de vol normal et à entamer un décrochage prolongé que l'équipage n'a pas été en mesure de corriger", a expliqué la commission de sécurité des transports indonésienne dans un communiqué. Les 162 personnes qui étaient à bord sont mortes dans cet accident.