Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Crash d'Asiana Airlines, une vitesse trop lente expliquerait l'accident (avec vidéo)


C'est la vitesse d'approche qui serait responsable de l'accident d'avion d'Asiana Airlines ce week end à San Francisco. Selon les premiers constats des experts, le pilote était inexpérimenté avec seulement 44 heures de vol sur ce type d'appareil. Le copilote, formateur confirmé, n'aurait pas eu le temps de corriger l'erreur d'approche. Deux personnes ont perdu la vie dans cet accident et 180 autres ont été blessées.



© David Eun sur Twitter
© David Eun sur Twitter
Asiana Airlines a indiqué ce 7 juillet 2013 qu’elle allait envoyer des experts à San Francisco pour confirmer les premières pistes de l'enquête. Le PDG de la compagnie Yoon Young-doo a déclaré «Pour l'instant, nous pensons qu'il n'y a pas eu de problème provoqué par l'appareil ou par ses moteurs». Selon plusieurs témoignages, l’avion aurait tenté de reprendre de l’altitude quelques minutes avait de se poser. Sa queue aurait alors heurté la piste et se serait brisée. L’avion, qui transportait 291 passagers et 16 membres d’équipage, s’est alors écrasé et a pris feu.

Créée en 1988, la compagnie Asiana Airlines a une excellente réputation. Elle est le deuxième transporteur aérien de Corée du Sud derrière Korean Air et fait partie du groupe Kumho Asiana, un conglomérat diversifié basé à Séoul. Le crash de San Francisco est le second accident enregistré par Asiana ces deux dernières années et le premier pour un vol commercial de passagers en vingt ans.

© Fred Hayes