Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 28 Novembre 2012

Crash du Concorde : jugement ce 29 novembre 2012



Plus de 12 ans après le crash du Concorde d’Air France, la cour d’appel de Versailles s’apprête à donner son jugement sur les responsabilités dans ce tragique accident, ce jeudi 29 novembre 2012.



Spaceaero2 at wikipedia
Spaceaero2 at wikipedia
Au printemps 2012 à Versailles, s’est tenu, pendant 14 semaines, le procès en appel concernant l’accident du Concorde qui avait fait 113 morts en juillet 2000. L'avocat général, Michel Debacq, a requis une amende de 225 000 euros pour Continental Airlines dont le DC10 avait perdu la lamelle métallique à l’origine du crash d'après l’accusation et 18 mois de prison avec sursis pour l’ancien dirigeant de la DGAC, Claude Frantzen, pour avoir «contribué au maintien en vol de cet avion au nom du prestige qu'il représentait, au détriment de la sécurité», selon Maitre Debacq. L’avocat Général a prôné la relaxe pour les deux salariés de Continental Airlines, le mécanicien John Taylor et son supérieur Stanley Ford. En première instance, la compagnie américaine avait été condamnée à verser 200 000 euros d’amende et 1 millions d’euros de dommages et intérêts à Air France, son mécanicien à 15 mois de prison avec sursis tandis que son chef d’équipe et l’ancien DG de la DGAC avaient été relaxés.
Quelque soit le jugement de la cour d’appel de Versailles ce 29 novembre 2012, la bataille judiciaire n’est pas finie. Air France et ses assureurs poursuivent également le transporteur américain devant le tribunal de commerce de Pontoise pour obtenir réparation du préjudice économique.