Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Crise cardiaque du pilote en plein ciel


Le vol GF281de Gulf Air volait sans encombre depuis six heures après son décollage de l'aéroport de Kuala Lumpur lorsque le pilote a subi une attaque cardiaque. Le co-pilote a pu prendre les commandes et poser l'appareil en urgence. Plus de peur que de mal.



Crise cardiaque du pilote en plein ciel
Des incidents à bord, il y en a régulièrement, mais il est plus rare que l'on fasse appel à un médecin pour soigner le pilote lui même ! L'appareil de Gulf Air qui se rendait de Kuala Lumpur (Malaisie) à l'aéroport de Manama (Bahreïn) s'est finalement posé en urgence à l'aéroport international de Muscat (Sultanat d'Oman) après que le commandant de bord ait été frappé par une attaque cardiaque en plein vol. Les 136 passagers à bord ne se sont aperçus de rien, le co-pilote prenant les commandes à temps. Ils ont été débarqués à Oman et transféré vers un autre appareil pour leur destination finale pendant que le pilote était conduit au Royal Hospital où il a été soigné.
La situation, aussi rare soit elle, est prévue par le Bureau d'Enquêtes et d'Analyses






1.Posté par Majid le 10/02/2011 10:24
Ce genre d' incident démontre parfaitement l'intérêt d'un co-pilote... alors que certaine compagnies aérienne envisage le recours a 1 seul pilote.