Cupidon oeuvre aussi au bureau !

Ce mardi 14 février, les amoureux célèbrent la Saint Valentin. Et le monde du travail n'est pas totalement hermétique aux flèches de Cupidon. Il n'est pas rare d'y rencontre son/sa Valentin(e). 50% des 1060 personnes interrogées reconnaissent avoir eu une aventure amoureuse avec un collègue, selon le dernier sondage de Bird Office. Toutefois, ces histoires ne sont pas toujours des plus simples.

Le monde du travail n'est pas insensible aux élans amoureux. 51% des personnes interrogées pensent qu’amour et bureau sont compatibles. Un sondé sur 10 affirme même que c'est l’endroit idéal pour rencontrer l’Amour de sa vie… Toutefois, 16% ne sont pas optimistes sur l'avenir de ces histoires et estiment que l'on va droit dans le mur...

Le sondage de Bird Office confirme que les rencontres sur le lieu de travail sont fréquentes. Environ 50% des salariés ont déjà vécu une aventure au bureau. Si pour 24% ce n’était qu’une histoire d’un soir, 36% ont rencontré leur conjoint actuel au bureau.

La majorité ont flirté avec leur collègue (60%) tandis que 20% reconnaissent avoir eu une histoire (et plus si affinité) avec leur patron. Les couloirs des bureaux sont les principaux théâtre de ces amours naissants. Mais les soirées d'entreprises (22%) et les projets communs (17%) aident aussi au rapprochement.

Il est difficile de cacher une relation au travail. Néanmoins, 78% ont essayé de garder le secret. Lorsqu'il a été dévoilé, la plupart (56%) des sondés n’ont pas vu de différence de comportement chez leurs collègues, mais 19% admettent que cela a été compliqué au début. Dans 17% des couples formés au travail, l’un des deux tourtereaux a dû changer de travail.

Mais ces difficultés n'effraient pas vraiment. 58% de ceux qui n'ont jamais eu de relation amoureuse au travail ne seraient pas contre si l’occasion se présentait. Malgré les risques, 8% disent même qu'ils n'hésiteraient pas une seule seconde.

Mais tous les coups de cœur ne connaissent pas une fin heureuse. 12% des salariés ont déjà été amoureux ou attiré par un collègue sans que ce soit réciproque et 30% n’ont jamais osé avouer leurs sentiments.

Près de 7 sondés sur 10 admettent également avoir déjà surpris une aventure entre deux collègues, et 22% indiquent que c'est habituel dans leur entreprise.

La drague pour faire avancer sa carrière ?
Si 68% des sondés pensent que la drague au bureau est un bon moyen de perdre son job, 25% estiment que - en respectant des règles comme rester professionnel et bien choisir sa cible - il est tout à fait acceptable de draguer pour faire avancer sa carrière. 23% reconnaissent avoir déjà eu des avances de leur boss.

Les séducteurs du bureau sont...
Les clichés ont la belle vie au sein de l'entreprise. Les sondés assurent que le Don Juan du bureau est le commercial (54%) et la séductrice est l’assistante de direction ou la secrétaire (27%). Les équipes Marketing/Communication ont aussi la drague dans le sang puisqu'elles sont sur la deuxième marche du podium aussi bien pour les hommes (15%) que les femmes (26%).

Le patron peut aussi être un dragueur. 8% des sondés disent que c'est son passe-temps favori.