Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 18 Août 2016

Cyberattaque : les voyageurs d'affaires se méfient peu du wifi gratuit à l'étranger



Consulter des mails, préparer un dossier, échanger avec ses collègues ou ses proches... l'accès à internet est primordial pour les voyageurs d'affaires. D'ailleurs, ils se connectent quasi automatiquement au réseau disponible même à l'étranger. Face à ce besoin presque vital de connexion, les utilisateurs ne sont pas toujours vigilants et sont donc particulièrement victimes de cybercriminalité lorsqu'ils se trouvent à l'étranger.



Selon une enquête réalisée par Kaspersky Lab auprès de 11 850 personnes en Europe, Russie, Amérique latine, Asie Pacifique et aux États-Unis, près de la moitié des voyageurs se connectent au wifi à peine sortis de leur avion. Quasiment 7 passagers sur 10 profitent du réseau pour indiquer à des proches qu'ils sont arrivés à bon port (69%). En outre, 39% disent se connecter principalement pour télécharger des informations nécessaires pour leur voyage. La pression professionnelle (38%) est un autre facteur clé, tout comme l'envie de consulter ses notifications sur les réseaux sociaux (34%). Pour une personne sur trois (34%), se connecter à Internet aussi souvent que possible est purement et simplement une démarche naturelle et instinctive.

Des accros à internet pas toujours vigilants
Les habitudes de connexion des utilisateurs à leur domicile les poussent quasi automatiquement à faire de même à l'étranger. Ils ne réfléchissent guère au lieu où ils se connectent, au type de connexion et aux éventuelles écoutes dont ils peuvent faire l'objet. Huit sondés sur dix (82%) se connectent ainsi à des réseaux wifi gratuits non sécurisés dans des terminaux d'aéroports, des hôtels, des cafés ou des restaurants. En outre, la moitié du panel (50%) indique oublier la plupart du temps que l'appareil mobile utilisé renferme des données personnelles très sensibles.

Attention aux cyberattaques !
Près d'un touriste sur cinq (18%) a déjà été victime de cyberattaques lors d'un voyage, soit trois fois plus que les délits physiques (6%). Il est vrai que les utilisateurs de wifi gratuit ne changent pas leurs habitudes pendant leurs séjours à l'étranger. Selon l'étude, près de la moitié des personnes interrogées indiquent consulter leur compte en banque (61%) et faire des achats en ligne (55%) grâce aux réseaux lorsqu'elles se trouvent hors de leur pays.

Certains sondés sont même plus actifs sur internet pendant leurs voyages. A titre d'exemple, une personne sur huit (13%) est davantage susceptible de poster sur les réseaux sociaux lorsqu'elle est dans un autre pays, et une sur sept (14%) reconnaît faire plus d'achats en ligne à l'aide d'une carte bancaire.