Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Delta améliore ses services mais diminue son programme vers l'Europe


Le vol Delta 295 Tokyo-Narita a été le premier avion a décoller du nouveau terminal international Mainard H. Jackson jr de l’aéroport d’Atlanta le 16 mai 2012. Le nouveau Hall F réunit au Hall E – va permettre de désengorger l’activité transcontinentale de la plate-forme mais aussi de réduire le temps pour s’enregistrer et accéder à la porte internationale. Delta Airlines, qui occupera au moins 6 des 12 nouvelles portes d’embarquement, a profité de cette inauguration pour annoncer un plan d’investissement de 3 milliards de dollars dont le but est d'améliorer le voyage de ses passagers.



Delta améliore ses services mais diminue son programme vers l'Europe
Au programme de ce plan de 3 milliards de dollars de Delta Airlines : nouveaux avions, nouveaux aménagements cabine, nouveaux sièges-lit en business, technologies et bien sûr, comme c’est le cas avec le terminal Mainard H. Jackson jr, des installations plus pratiques. «En plus de ce terminal à Atlanta, la rénovation et l’agrandissement des aéroports de New-York, Seattle, Los Angeles et Salt Lake City sont en cours» a confié Richard Anderson, CEO de la compagnie.

Objectif : New-York au printemps 2013
Après Atlanta, porte d’entrée des États-Unis et hub de Delta, les voyageurs d’affaires verront leurs déplacements new-yorkais facilités par l’agrandissement du Terminal 4 de l’aéroport JFK dont l'ouverture est programmée en mai 2013. Des comptoirs d’enregistrement supplémentaires et l’amélioration des contrôles de sécurité permettront de transiter plus rapidement au sein de l’installation de cette destination Business importante. Elle sera également équipée d'un processus du traitement des bagages repensé pour minimiser l’attente. Il est aussi prévu la mise en place de 60 comptoirs de douanes, capables de traiter 3100 passagers par heure et 10 kiosques Global Entry. Delta va installer 61 comptoirs d’enregistrement, 56 bornes en self-service et un salon Delta Sky Club de plus de 2135 m².

L’Europe en observation
Sur ses activités européennes, le transporteur se veut beaucoup plus prudent. Richard Anderson a rappelé l’importance stratégique de son partenariat Air France-KLM et Alitalia. «Pour le moment, nous regardons de très près les performances économiques en Europe pour adapter au mieux nos capacités» a-t-il précisé. Les efforts des compagnies partenaires portent surtout sur l’homogénéisation de leurs offres. Elles souhaitent proposer des services similaires tout en intégrant les éléments culturels de chacun afin que les passagers puissent voyager sur leurs vols sans observer de trop grosses différences. Elles s'appliquent également à travailler ensemble pour proposer de meilleures connections. Le marché actuel semble toutefois avoir décidé Delta à diminuer ses activités sur l’Europe. Au lendemain de l’inauguration du nouveau terminal d’Atlanta, Ed Bastian président de Delta, a annoncé lors d’une conférence à Boston une coupe de 5 % supplémentaires sur le programme trans-Atlantique de la compagnie en septembre. Selon lui, cette mesure proactive vise à lutter en amont contre le risque d’un Euro faible et la flambée des coûts du carburant.