Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 4 Avril 2013

Delta améliore son offre et son siège Business sur l'Hexagone



Delta Airlines améliore ses services entre les USA et la France. En plus de lancer, avec son programme d’été 2013, Boston et Newark ainsi qu’un vol supplémentaire vers Atlanta au départ de CDG, la compagnie déploie progressivement son nouveau siège-lit sur ses fréquences vers l’Hexagone. Une prestation qui jusque-là faisait défaut sur de nombreux vols de la compagnie américaine alors qu'elle était très attendue par les voyageurs d’affaires.



Delta améliore son offre et son siège Business sur l'Hexagone
«Paris constitue pour Delta l’un des plus importants marchés en Europe et nous proposerons cet été plus de 35 000 sièges chaque semaine entre Charles de Gaulle et les États-Unis», a confié Perry Cantarutti, vice-président de Delta pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique. Cette année, la compagnie américaine - partenaire de joint venture d’Air France-KLM et Alitalia – a augmenté sa capacité de 30 % au départ de l’aéroport de Paris Roissy. Cela comprend notamment une deuxième liaison quotidienne vers Atlanta et un passage à un vol quotidien vers Salt Lake City (depuis le 31 mars), une liaison devenue également quotidienne vers Seattle (depuis le 28 mars) ou encore un vol quotidien vers Philadelphie à compter du 5 mai et cinq vols hebdomadaires vers Pittsburgh à partir du 12 mai. De plus, elle lancera aussi les destinations de Boston et Newark (quotidien), le 2 juin. Delta assure également une liaison quotidienne sans escale entre Nice et New York-JFK.

Une classe Affaire Internationale repensée
L’absence de siège-lit sur les vols transatlantiques du transporteur était le défaut de la businessElite. La compagnie rattrape ce retard avec un nouveau fauteuil de 195 cm capable de s’incliner à 180 degrés. La cabine prend une configuration un-deux-un, ce qui évite ainsi d’enjamber son voisin pour accéder au couloir. Le siège propose également un écran de 27 cm tactile, une fonction massage et pratique pour les travailleurs : un port USB et une prise électrique. «Lors d’une étude de satisfaction globale sur les classes Affaires proposées en 2012, ces nouveaux aménagement ont obtenu la note de 4,01, nous plaçant en troisième place juste derrière Virgin Atlantic et Swiss. Mais surtout, cela montre une belle progression par rapport à notre ancienne BusinessDeltaElite qui a eu la note de 3,60», confie Perry Cantarutti.
Les voyageurs d’affaires s’étant rendus à Seattle et Cincinnati au départ de Paris CDG ont d’ailleurs déjà pu tester le nouveau produit et faire la différence. Plus de passagers français vont pouvoir le découvrir : il sera déployé sur les liaisons Paris-CDG/Newark et sur les vols entre Nice et New York-JFK cet été. «85 % de la flotte internationale sera équipée d’ici la fin 2013». Par ailleurs, la classe Economy Comfort (classe économique supérieure de Delta) a été ajoutée sur toutes les liaisons entre la France et les États-Unis.

Des services pensés pour les voyageurs d’affaires
«Les revenus Corporate ont augmenté de 8 % en février, malgré la baisse de 5% de la capacité», a annoncé le vice-président de Delta pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique. Delta multiple les investissements dans des produits pouvant séduire les voyageurs d’affaires. La compagnie va inaugurer en mai son nouveau Terminal à JFK qui va rendre le transit plus fluide sur cette plate-forme, si les services d’immigration qui subissent des coupes budgétaires importantes sont assez nombreux a reconnu Perry Cantarutti. Le choix de parier sur New-York n’est pas anodin «C’est le plus grand marché aérien des Etats-Unis», précise t-il. De plus, la part du Corporate de New-York a progressé de 7,3 % entre 2009 et 2012. Le WiFi à bord, déjà proposé sur les vols domestiques, sera lancé sur les vols internationaux en 2014.