Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Delta ne se laisse pas séduire par les nouveautés


Lorsque Delta Air Lines fait des achats, elle préfère acquérir des avions dont la production a fait ses preuves plutôt que d’être la compagnie de lancement d’un nouveau modèle. Cette politique peut sembler judicieuse au vu des problèmes rencontrés par l’A380 ou le B787 peu après leurs débuts....



Delta ne se laisse pas séduire par les nouveautés
Delta Air Lines refuse d'essuyer les plâtres et ne cède pas aux sirènes de la nouveauté lors d’une commande d’avions. Richard Anderson, le patron de l'entreprise, a confirmé lors d’une interview à Reuters ce choix stratégique. «Nous préférons être vers la fin de la chaîne de production». La compagnie achète ainsi des appareils dont les petites imperfections du début ont été corrigées ainsi que ceux qui ont été rallongés pour accueillir plus de passagers. Le rendement de ces versions repensées des appareils «est toujours meilleur que celui de l’original», ajoute t-il. Ainsi le transporteur attend pour cette année le début des livraisons de 100 Boeing 737-900ER commandés en 2011, mais n’a pas encore acheté de Boeing 737 MAX ou de A320neo. Néanmoins, la commande de 2011 prévoit que 40 appareils puissent être convertis en 737MAX si l’entreprise est séduite par les résultats du modèle après son envol.