Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Depuis quand n'avez-vous pas offert de fleurs à votre assistante ?


Le 18 avril prochain aura lieu la fête des secrétaires. Autant le dire, cette appellation est ringarde et ne correspond plus à la réalité économique des entreprises. Je préfère parler d'assistantes. Bref, le 18 avril prochain, il faudra vous fendre d'un petit cadeau, un bouquet de fleurs ou une boite de chocolats.



Goujat(e) comme vous êtes, je vous entends déjà grommeler : "Elle est payée pour bosser, non ?". On peut toujours penser qu'un salaire peut être suffisant pour donner toutes les vertus à un salarié ! Une lapalissade, pensez vous ? Que nenni. Le plus n'est pas toujours dans le financier (même si ça aide) mais dans la qualité de la relation entre un(e) subordonné(e) et sa hiérarchie. En langage populaire : entre elle et vous. Car au final, connaissez-vous bien son métier, même si votre assistante est une perle rare que vos collègues vous envient ?

Une assistante, c'est plus qu'une exécutante. C'est une tour de contrôle qui connait vos habitudes, vos envies et vos attentes. Elle sait que vous préférez le couloir au hublot, les sièges isolés au offres club dans le train... Voire des hôtels atypiques aux masses industrielles en béton que l'on peut croiser sur son chemin. Au delà, elle est souvent garante du respect de la politique voyages de son entreprise mais aussi de la sécurité de "son" voyageur. Elle possède votre agenda sur le bout des doigts et connait vos inimitiés dans l'entreprise. Elle vous en protège. Enfin, biberonnée à la culture de votre société, elle vous évite les impairs, vous positionnent dans votre carrière et vous "materne" comme elle le ferait avec ses enfants. Un portrait idéal qui ne vous laisse qu'un seul objectif : faire votre travail dégagé de toutes les contraintes matérielles et techniques. Le bonheur. Et dans ce type de relations, les vieux couples existent. Prenez les très grands patrons du Cac 40, leur assistante est presque un DG adjoint. Un cerbère qu'il faut brosser dans le sens du poil pour atteindre le boss.

Cette "fête des secrétaires", donc, ressemble bien à une gestion des années 50. Mais une pensée sympathique et fleurie ne gêne pas les rapports humains, et pour une fois dans l'année - en dehors de son anniversaire - vous pouvez avoir un geste qui, accroché à la page du calendrier, a d'autant moins d'ambiguïté. Aussi, ne lésinez pas sur le cadeau. Et faites comme elle : notez bien la date sur votre agenda !

Hélène Retout

Jeudi 28 Mars 2013


Notez


1.Posté par Alain le 01/04/2013 19:06
Je ne peux pas me faire rembourser en note de frais !
Voilà pourquoi je n'en offre jamais
Alain