Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 1 Février 2017

Dernier jour pour Norwegian et ses vols Irlande/USA



Délivrée en décembre dernier, ce 1er février est le dernier jour offert à Donald Trump pour annuler ou non l'autorisation accordée à Norwegina pour voler vers les Etats Unis.



Norwegian vise un développement massif vers les USA
Norwegian vise un développement massif vers les USA
Si la nouvelle administration ne s'oppose pas à l'autorisation délivrée par le DoT (Department Of Transport), la compagnie à bas prix devrait annoncer l'ouverture de vols au départ de 4 villes irlandaise (Cork, Shannon, Dublin et Belfast) et le développement rapide de nouvelles liaisons européennes vers les USA.

Depuis deux semaines, les syndicats américains du transport aérien se sont mobilisés pour empêcher Norwegian de se développer en Amérique. "les prix annoncés sont irréalistes et tiennent plus du buzz que de la réalité économique", a précisé le représentant des salariés de l'industrie aéronautique, "On fait croire qu'un vol entre Londres et New York ne coûte que 80 € mais en fait on le vend 10 fois plus cher. Tout cela pour déstabiliser le marché ce qui met en péril les emplois américains"

Pétitions, rencontres avec les nouvelles équipes de Trump sans oublier la pression discrète de Delta et American Airlines, les actions se multiplient. Mais, selon la presse spécialisée, le Président ne devrait pas bloquer Norwegian au titre de la "liberté d'entreprendre". Des propos qui s'opposent à ceux utilisés il y a deux semaines pour évoquer la montée en puissance des compagnies du Golfe. Décidément tout est dans son contraire et vice versa !